Archive for Salon 2011

Des Fils et des Idées

100311-les-fils-01

 

Petit Rappel :
Pendant quelques jours, tu trouveras la photo des fils spéciaux de notre salon (créés pour nous par Atalie) en tête de nos articles pour te rappeler que tu peux en réserver la quantité que tu souhaites en allant poster un commentaire sur l’article du jeudi 10 mars.  C’est ICI.
Tu as peut-être manqué le salon, tu travaillais, tu étais trop loin ou en vacances ou bien tu as des remords car tu n’en as pas acheté ou pas assez. C’est ton cas ? Alors c’est à toi que s’adresse ce message. Va vite voir comment pratiquer si nos fils t’intéressent.

 

Noeud+épingle

 

Ce rappel étant fait, je te donne le bonjour cher lecteur presque en week-end. Voilà deux semaines le salon débutait et tu vois on en parle encore, d’une part avec nos très beaux fils mais aussi avec de très belles surprises comme celle dont je vais te parler aujourd’hui.

Tout d’abord, sais-tu ce qu’est un acrostiche ? Tu le sais ? Chut ! Tais-toi il faut laisser chercher les autres …
Tu sèches … Pas de dictionnaire sous le coude ? Internet ? Mais oui bien sûr !
Non, tu n’as pas envie de chercher ! Qu’à cela ne tienne, je vais t’en donner la définition et tu vas voir que tu as certainement déjà essayé d’en écrire car, oui, cette chose là, elle s’écrit !

Voilà ce que c’est :
Un acrostiche est un poème fondé sur une figure de style consistant en ce que les initiales de chaque vers, lues verticalement de haut en bas, composent un mot ou une expression se rapportant au sujet du poème. 

Pourquoi je te parle d’acrostiche, en voilà une drôle d’idée pour une fin de semaine ! Et en parlant d’idées, il en a germé une bien belle dans la tête de Martine. 

Qui est Martine ? Comme tu es curieux lecteur !

Martine est une charmante personne qui, il y a quelques mois, est venue nous voir à Pexiora, lors d’un de nos après-midis du club, pour nous montrer un très grand et très beau panneau composé d’une multitude d’ouvrages brodés par autant de brodeuses de toute la France et même de l’étranger. Chacune des broderies était en rapport avec son lieu d’origine. Un très beau monochrome rouge.
Cet ouvrage, tu aurais dû le voir au Salon, mais malheureusement, Martine ayant eu des soucis de santé, cela n’a pu se faire. Nous espérons pouvoir te le montrer l’an prochain.

Malgré une santé encore défaillante, Martine a quand même tenu à nous rendre visite au Salon.

La voici, à droite, avec son amie Catherine lors de leur passage à Pexiora il y a déjà deux semaines.

110311-martine-l-01

Photo du blog de christolchuk, un ami brodeur de Martine qui raconte leur balade à Pexiora … à visiter.

Maintenant tu te demandes quelle était l’idée de Martine. Je ne vais pas te le dire mais je vais te la montrer … Mais oui, il y a des idées qui se montrent, la preuve !
110311-martine-l-02

Imagine, lecteur, ce que nous avons ressenti lorsque Sylvie nous a apporté le paquet reçu le jour même et quand nous avons découvert et réalisé ce qu’il contenait.

L’ouvrage peut te paraître simple mais étudie le de plus près comme nous l’avons fait, bouche bée, et remplies d’émotion à la lecture de son texte.
Non seulement il s’agit d’un très beau compliment mais, si tu as retenu la définition de l’acrostiche, tu en as un très bel exemple sous les yeux.

Regarde les premières lettres de chaque ligne … et regarde aussi la qualité de la broderie …

110311-martine-l-04

Alors, que lis-tu, de haut en bas ? P E X I O R A !
Le rouge nous est monté aux joues. Nous étions confuses de tant de gentillesse et d’éloges envers le Salon et l’équipe organisatrice.

Martine a beaucoup de talent, tant dans la rédaction de cet acrostiche que dans la réalisation de ce coussinet.
Chaque élément de la broderie est parfaitement défini et, là encore, je te le prouve avec le document qui suit …

110311-acrostiche-pexiora

Il te dévoile tous les dessous de cet ouvrage. En voici quelques détails correspondant au document qui précède.

110311-martine-l-03

110311-martine-l-05
Pour celles qui sont venues à Pexiora et qui ont acheté nos fils, elles reconnaîtront le « P » et d’autres reprises de la grille de Renato Parolin que nous leur offrions à cette occasion (Tu peux encore acheter nos fils et recevoir cette grille,  va voir là).

Chère Martine, les mots nous manquent pour te remercier, difficile de trouver quoi dire pour être à la hauteur de ce formidable présent.

Alors, moi, qui ne suis pas poète, mais vraiment pas du tout, j’ai osé commettre ce qui suit … pour essayer, à mon tour, d’écrire un acrostiche en guise de remerciement.

Je sais, lecteur, que tu vas rigoler, mais je l’ai fait avant toi en me relisant car ce n’est vraiment pas ma spécialité.

Martine me pardonnera ma médiocrité et y trouvera, tout simplement, la marque de nos plus sincères remerciements.

Allez, voilà, j’ose …

Merci Martine pour ce magnifique ouvrage 
Alignant les croix et les points de broderie
Relatant les belles rencontres à Pexiora.
T< em>irant l’aiguille de l’amitié, nous avons été touchés.
Indicibles sentiments à cette lecture,
Nourris de l’honneur que tu nous a fait.
Encore merci, il n’y a pas d’autre mot à te dire.

Bon, je viens de me ridiculiser … Quant à toi, lecteur, si tu as fini de te moquer, tu essaieras à ton tour et tu verras que ce n’est pas un exercice aussi facile qu’il y peut y paraître (Tu m’en fais un petit avec Domi ? J’attends de voir les résultats).
Nous en apprécions d’autant plus le cadeau de Martine.

110311-martine-l-06

Merci Martine

de la part de toute l’équipe de La Passion au Bout des Doigts.

 

Noeud+épingle

 

Très bonne journée à tous et je vous retrouve demain.

domi-plume

Cocagne et Carnaval : à refaire !

  100311-les-fils-02

Bonjour

 

       Bonjour lecteur de ce jour, petit retard dans la publication ce matin  ! Mais lorsqu’il faut partager la « bécane » avec son Chéwi, quelquefois, les horaires ne correspondent pas ……

       Aujourd’hui nous revenons au salon, une fois de plus. Et pour te parler de nos deux fils spéciaux vendus durant ces 3 jours. Si tu as pu te procurer du Cocagne dont nous avions fait teinter beaucoup plus d’écheveaux, le fil Carnaval a rapidement été en rupture de stock et nous t’avons promis d’en faire refaire par Atalie. Mais avant de lancer la nouvelle fabrication, nous souhaiterions évaluer un peu plus précisément  les quantités nécessaires.

       Nous te proposons lecteur de nous laisser un com sous cet article pour nous dire si tu es intéressé, par quel fil et pour combien d’écheveaux. Ceci ne sera pas une commande , simplement un avis qui va nous permettre de nous rendre compte de la demande, comme nous ont déjà averties les filles du club d’Argelès. Pas de commande minimum, juste ce qui te sera nécessaire lecteur.

       Voici quelques photos détaillées des ouvrages brodés avec ces deux fils, pour que celles qui n’ont pas pu venir puissent se faire une idée des couleurs proposées.

 

Pour commencer, le bleu pastel légèrement grisé de Cocagne.

 

100311-benedicte-02

 

100311-benedicte-01

 

100311-bobines-01

 

100311-bobines-04

 

Et puis Carnaval avec ses tons dégradés de violet, rose et vert clair qui a eu tant de succès.

 

100311-coeur-suzanne-01

 

100311-coeur-suzanne-03

 

100311-coeur-suzanne-05

 

100311-broder-aline

 

       La qualité des fils Atalie n’est plus à démontrer, n’est-ce pas lecteur ? Le prix de vente restera identique à celui pratiqué pendant le salon :

2,50 € l’échevette

majoré des frais de port que nous allons calculer au plus juste. A chaque commande sera jointe la grille offerte par Renato Parolin jusqu’à épuisement du stock !

 

100311-grille-rp

 

       Lorsque tout sera cadré : quantité et coût des envois, nous te ferons alors paraître un nouvel article  qui t’expliquera, en détail, comment procéder pour établir ta commande. Voilà, est-ce que j’ai été assez claire ? J’espère. Nous attendons tes coms lecteur et nous contacterons ensuite Atalie dans la foulée.

 

100311-les-fils-01

 

A bientôt