L’oeuf et les peintres

       Tu as déjà vu lecteur  de bon goût, en parcourant ce blog, que le sujet de l’oeuf est vaste et vieux comme le monde. Et chacun a voulu y ajouter son grain de sel,  les artistes peintres aussi bien évidemment.

      Comme j’aime bien la peinture, je propose à ton oeil averti deux tableaux de Jean Simon Chardin (1699-1779), également admirables . Il y a bien sûr leur technique, mais  la technique est une chose et l’émotion en est une autre. Et l’émotion, pour moi, elle passe surtout dans la première, avec cette jeune femme qui écale un oeuf tout chaud sorti de sa casserole d’eau bouillante.


La garde attentive ou Les aliments de la convalescence

       Si tu veux un peu épater la galerie devant tes amis , étaler au mieux ta grande culture naissante (et tout ceci grâce à moi, et sans qu’il t’en coûte un kopeck ) , je te suggère de visiter l’excellent site que voila d’un petit clic

Tu auras également un commentaire bien plus savant que je ne pourrais jamais te le faire pour le second tableau, ayant aussi un oeuf par-ci par-là ; faut bien rester dans notre sujet n’est-ce pas ?


Le menu de maigre


       Les cuivres sont astiqués (il connaissaient le Miror à l’époque ? ), le vernis du toupin brille doucement en écho , on croirait toucher du doigt le pilon en bois poli. Du grand art figuratif.

« Ce tableau est peint sur cuivre, cette matière accentue-t-elle la luminosité des reflets ? C’est admirable . »
« Menu de maigre mais peinture riche d’émotion ! » dit notre blogueur référent.

Je ne saurai  mieux dire ………

                                 Bonne semaine


Comments are closed.