Tuto : comment récupérer et stocker de vieilles chemises

 

 

 

Sincèrement lecteur, je ne pensais pas faire un article ce matin, manque de sujet à développer ….

Et puis j’ai ouvert dans mes mails cette page de blog nous expliquant comment choisir, démonter, ranger des chemises d’homme dont nous allons pouvoir récupérer les tissus.

Cela t’intéressera en premier lieu lecteur si tu pratiques l’art du patchwork, l’inclusion de ces tissus apportera une forte personnalité à ton travail.

Mais les brodeuses, cartonneuses y trouveront aussi leur intérêt, pour finaliser la présentation de leurs ouvrages, apporter une touche d’originalité, de modernisme.

 

 

 

 

 

Je te propose donc d’aller sur l’excellentissime blog de Verveine et Lin  . Tu y trouveras toutes les explications requises.

J’ai eu la chance de rencontrer Muriel au salon de Nantes, elle avait près d’elle sa boite remplie de petits morceaux de chemises coupés à la bonne taille pour la créations de son futur patch sur lequel elle travaillait tout en papotant avec nous.

Et de plus tu feras un geste écologique lecteur, un recyclage bénéfique pour alléger nos poubelles.

 

 

 

 

Gene

 

Promenade du dimanche

 

 

 

Après quelques jours de pluies bienfaisantes la semaine dernière, et il peut encore en tomber, nous avons eu un beau week-end chaud et ensoleillé.
La météo nous en promet tout autant cette semaine.

Avec Mireille, nous avons profité de ce soleil pour aller marcher un peu, et nos pas nous ont amené jusqu’au Canal du Midi dont nous sommes voisines.

Il y avait justement 2 bateaux de tourisme prêts à passer l’écluse, et comme bien souvent, nous sommes restées pour admirer la dextérité des touristes pour manœuvrer leurs bateaux et passer cette nouvelle marche vers la mer afin de continuer leur balade nautique.

 

 

 

 

A l’avant des bateaux, les portes s’écartent légèrement pour faire baisser le niveau de l’eau.

 

 

Rapidement les bateaux descendent.

 

 

Puis les portes s’ouvrent totalement et chacune des embarcations avance doucement pour sortir du bief et se retrouver à nouveau au niveau du canal.

 

 

Sur celui-ci, elles étaient dix, venant de Lyon,  toutes ces dames avaient pris leur semaine pour ce voyage.

 

 

 

 

 

 

 

Le premier bateau est déjà là bas, loin, lorsque la seconde embarcation passe sous le pont après l’écluse, juste un point au fond de la photo.
Ce groupe a bien choisi sa date, la semaine s’annonce belle dans tout le sud, soleil et températures agréables.
Bon séjour !!!

 

 

Hélas, tous ces touristes vont pouvoir observer l’abattage des platanes malades ou morts le long du Canal. Il y bien des plantations pour reboiser les berges, mais ce n’est pas encore que ces dernières donneront leur ombre bienfaisante à tous les promeneurs, à pieds, à vélos ou en bateaux qui le fréquentent

Un exemple de platane qui va être coupé, déjà dégagé autour de sa base pour faciliter son abattage

 

 

 

 

 

 

Si tu as un peu de temps lecteur pour mieux découvrir ce joyaux du patrimoine de notre midi, je te propose de revoir cette émission qui lui était consacrée.
Tu y rencontreras même un certain producteur de haricots qu’il me semble bien connaître ….

 

 

Au retour, le paysage n’était pas aussi soigné.

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ai ramassé les sacs, la canettes, j’en ai laissé d’autres. Cette dégradation de la nature me désole. Nous sommes loin du bio prôné à tout va par les médias ….

 

Cet article était prévu pour ce matin lecteur, mais une coupure inopiné m’a empêché de le terminer à l’heure souhaitée. 
Mieux vaut tard que jamais.

 

 

 

 

Gene