Archive for gene11

Chez Aiguilles et bobines occitanes

 

 

 

Un petit tour au nouveau club auquel je participe aussi, issu d’un partage avec Tchatche et Petits Points, plus tourné vers la broderie et le cartonnage, alors que le premier est devenu plus bricolage et couture.

Aiguilles et bobines occitanes a exposé déjà lors du salon de Pexiora 2022 et j’ai montré depuis quelques uns des ouvrages réalisés par ces dames aux doigts experts.

En voici 2 de plus avec pour commencer une broderie au point de croix de Chantal.

Mes photos sont minables, l’éclairage donnant des ombres et mon téléphone n’était pas correctement réglé …

 

 

 

 

 

 

.

Ce très joli modèle est une création Annick Abrial appelée “Dans la maison de notre enfance” pour celles qui souhaiteraient aussi le broder. Mais malgré mes recherches dans le site, je ne l’ai pas retrouvé ….. Ce doit être une grille assez ancienne et plus éditée.
A demander en direct à la créatrice peut être.

 

Pour continuer, une boite construite par Marlène, nouvelle inscrite au club et pour qui c’était la première expérience en cartonnage, une expérience réussie quand on voit la qualité des finitions de son ouvrage.

 

 

Appelée “boite à foulards”, c’est toujours la première que Marie-Françoise donne à réaliser pour les débutantes car elle comporte tous les éléments de base à connaitre pour continuer à progresser dans cet art minutieux.

Je n’ai pas d’autres photos malheureusement pour la voir ouverte, il me faudra en demander à Marlène.

 

Voici pour ce début de semaine lecteur que je te souhaite un peu moins chaud. A bientôt dès que j’aurai de quoi à publier.

 

 

 

Gene 

 

Un Samedaille de chaleur précoce

 

 

 

Je suppose lecteur que si tu as la chance d’avoir un jardin, un balcon ou une terrasse, tu as sorti comme nous le mobilier d’extérieur et que tu as déjà plaisir à manger dehors.

Ici notre sud est au chaud,  très chaud même et une bonne averse serait la bienvenue pour nos pelouses, mais surtout pour nos cultures qui commencent à souffrir de sècheresse.

Ceci ne m’a pas empêché de passer ma journée à garnir mes jardinières de fleurs, à remplacer 2 ou 3 arbustes en perdition. J’espère que tout ce petit monde va se sentir bien dans notre jardin et présentera ses plus beaux atours pendant les mois à venir.

Voila lecteur, tu sais quelle a été ma dernière occupation qui m’a un peu cassé le dos, j’en profite pour me reposer devant mon clavier et pour te préparer ce nouveau Samedaille.

 

 

 

 

Un belge raconte son accident de moto.

Alors que je conduisais ma moto, j’ai fait un écart pour éviter un chevreuil, j’ai perdu le contrôle et j’ai atterri dans un fossé, me frappant violemment la tête.
Étourdi et confus, je suis sorti du fossé jusqu’au bord de la route quand une auto décapotable s’est arrêtée et une très belle femme m’a demandé :
“Est-ce que ça va ? ” a
lors que je levais les yeux, je remarquai qu’elle portait un chemisier avec un décolleté à mourir…
Elle a dit : “Monte et je te ramènerai à la maison pour que je puisse nettoyer et panser cette vilaine égratignure sur la tête.”
“C’est gentil de ta part,” répondis-je, “mais je ne pense pas que ma femme voudrait que je fasse ça !”
“Allez, viens… je suis infirmière”, insista-t-elle. “J’ai besoin de voir si tu as encore des éraflures et ensuite les traiter correctement.”
Comme elle était vraiment jolie et très persuasive et que j’étais un peu secoué et faible, j’ai accepté, mais j’ai répété : “Je suis sûr que ma femme ne va pas aimer ça.”
Nous sommes arrivés chez elle, à quelques kilomètres de là et après quelques bières froides et le bandage, je l’ai remerciée et lui ai dit : “Je me sens beaucoup mieux, mais je sais que ma femme va être vraiment contrariée. Je ferais mieux d’y aller maintenant. ”
“Ne sois pas bête !” dit-elle avec un sourire tout en déboutonnant son chemisier, exposant ainsi le plus bel ensemble de seins que j’ai jamais vu.

“Reste pendant un moment. Elle ne saura rien. Au fait, elle est où ta femme ? ”

“Toujours dans le fossé avec la moto, je suppose.”

Sans commentaire ….

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A lire :“On a rien de tout ça mais ça fait classe.”

 

 

 Ce mercredi matin, c’est le catéchisme.
Nous sommes début avril, à l’approche de Pâques.
Le curé de service qui fait le catéchisme a décidé de faire réfléchir tout son petit monde sur Jésus.
Alors la question posée est :
-Puisque le Bon Dieu a ressuscité d’entre les morts le troisième jour, où se trouve-t-il maintenant ?
Le petit Thomas lève la main et dit
 – Le Bon Dieu est au Paradis. La petite Sophie dit : – Le Bon Dieu est
dans mon cœur. Le petit Toto tout énervé lève la main, se lève et crie :
-Je sais ! Je sais ! Le Bon Dieu est dans notre salle de bains ! Toute la
petite assemblée se tait, regarde le curé pour savoir si c’est la bonne
réponse, mais celui-ci est abasourdi par la réponse de Toto. Après quelques
secondes, il demande à Toto pourquoi il pense que le Bon Dieu est dans sa
salle de bains.
Toto répond :
– Parce que tous les matins, mon père se lève, va à la porte
de la salle de bains et frappe plusieurs coups dedans en criant

 – ” BON DIEU, T’ES ENCORE LÀ ? ” 

 

 

Zozios

 

 

La vidéo pour conclure cette page comme d’habitude, j’ai encore du stock me semble-t-il.

 

Pour celle qui suit, je pense que certains ont eu la chance de leur vie …..

 

 

 

 

 

Gene