Archive for gene11

Bonne Fête Papa

 

 

 

 

 

 

Un père n’est pas une lune qui éclaire la totalité du ciel,
mais c’est une bougie au milieu des ombres de la nuit
illuminant tout ce qui l’entoure.
Papa, je te suis reconnaissant pour cette lumière
qui illumine chaque jour de ma vie.

 

 

A tous ceux que nous prendrons dans nos bras

A ceux qui sont dans nos cœurs pour toujours

 

 

 

 

 

Magret de canard aux cerises

 

 

 

 

Encore des cerises vas tu me dire lecteur !

Et oui, ce petit fruit de début d’été est apprécié de tous, qu’il soit gourmand dégusté sous l’arbre ou bien cuisiné à toutes les sauces. Après  le clafoutis ultra classique de la semaine dernière, nous allons  vers un plat un peu plus original mais toujours simple à réaliser et bien goûteux lui aussi. Original, pas tant que ça parce que j’ai vu toute une gamme de recettes sur ce même sujet sur internet ….

Étant toute proche du Gers et de ses célébrissimes palmipèdes, ayant un mari originaire de cette magnifique région je ne pouvais pas éviter cette recette qui nous offre une nouvelle manière de présenter le magret.

De plus nous avons toujours des cerises sur une nouvelles variété dans notre jardin, autant en profiter tant qu’elles sont fraîches.

Je n’ai pas fait de photo du plat, je t’en ai trouvé une lecteur assez similaire sur internet, pour la façon de faire : je l’ai relevé sur le numéro de l’Ami des Jardins de juin 2021.

Voila, tu sais tout, passons aux choses sérieuses maintenant.

 

Magret de canard aux cerises

 

 

Ingrédients

2 magrets de canard

500 de cerises griottes (ou pas)

4 échalotes

2 c. à s. vinaigre balsamique

20 cl de vin rouge (type Fitou ou Madiran)

1 bouquet garni

sel et poivre

 

Rincez les cerises et équeutez les.
Pratiquez des incisions en croisillons sur la peau des magrets, à l’aide d’un couteau pointu.
Dans une poêle chaude saisissez les magrets côté peau à feu vif pendant 7 ou 8 minutes jusqu’à ce qu’elle soit bien dorée et dégraissée. Réservez.

Jetez le gras de la poêle et faites fondre les échalotes. Lorsqu’elles sont à peine dorées, versez le vinaigre balsamique et le vin rouge.Portez à ébullition puis baissez le feu. Ajoutez le bouquet garni et laissez cuire une dizaine de minutes pour réduire le jus.

Déposez les magrets côté chair dans la poêle pendant 5 mn puis ajoutez les cerises 5 mn de plus. Salez.
Ôtez le bouquet garni, saupoudrez le poivre du moulin.

Servez très chaud.

 

La recette est simple, rapide à exécuter surtout si on ne dénoyaute pas les cerises comme moi, ce qui de plus n’est pas demandé dans la façon de faire ….

Pour la cuisson du magret, ce sera à ta convenance lecteur suivant si tu l’aimes bien rosé ou un peu plus cuit. Et je crois avoir été plus généreuse dans la quantité de cerises utilisées. Quand on aime on ne compte pas !

Pour le vin, si tu n’as pas un de ceux proposés, cherche dans tes réserves un vin rouge ” charpenté”, du sud ouest de préférence.

A toi de me dire lecteur si tu as aussi essayé et quel a été le résultat de ton expérience.

 

 

Gene