Archive for Humour

Trop tardif le Samedaille ?

 

 

 

 

Quelqu’un a dit qu’il trouvait le temps long avec cette pandémie ?

Et bien pas moi. Je n’ai paw vu passer la semaine ni la journée aussi qui a commencé avec une bonne marche dans le froid ce matin. D’où ce Samedaille bien tardif et peut être un peu court. On verra bien ce qui va m’inspirer dans mes stocks….

Je crois que ça va être dans le divers, sans sujet précis.

 

Mon souci actuel …

 

Tellement ridiculement vrai….

L’éducation nationale fait des progrès dans la transmission de la langue française !!!…« Bloc mucilagineux à effet soustractif » … cela veut dire quoi?
Il est vrai que les femmes de ménage étaient devenues des « techniciennes de surface » et les aveugles des « non-voyants » (ben voyons), et les sourds depuis longtemps des malentendants…
Voilà qui devrait ravir les amoureux de la langue Française…
Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, il ne s’agit pas d’une “évolution de la langue”, mais de “prospective positive modernisée d’un mode de communication oral… !
Déjà cet été, j’ai adoré les campings qui ne veulent plus qu’on les appelle campings parce que ça suscite instantanément dans l’esprit des gens l’image de Franck Dubosc en moule-boules ou de Roger et Ginette à l’apéro avec casquette Ricard et claquettes Adidas.
Donc les professionnels de la branche demandent que l’on dise désormais « hôtellerie en plein air » …
Ha, ha, ça change tout !!!
J’ai aussi appris que je n’étais pas petit mais « de taille modeste » et qu’un nain était une « personne à verticalité contrariée ». Si, si !
Mais rendons à César ce qui lui appartient, l’empereur du genre reste le milieu scolaire et ses pédagos à gogo.
J’étais déjà tombé de ma chaise pendant une soirée de parents quand la maîtresse a écrit sur le tableau que nos enfants allaient apprendre à manier « l’outil scripteur » au lieu de tenir un crayon.
Je me suis habituée au fait que les rédactions sont des « productions écrites », les sorties en groupe des « sorties de cohésion » et les élèves en difficulté ou handicapés des « élèves à besoins éducatifs spécifiques».
Mais cette année, sans discussion aucune, la palme est attribuée au Conseil supérieur des programmes en France et à sa réforme du collège.
Z’êtes prêts ?.. Allons-y
Donc, demain l’élève n’apprendra plus à écrire mais à « maîtriser le geste graphomoteur et automatiser progressivement le tracé normé des lettres »
Il n’y aura plus de dictée, mais une « vigilance orthographique ».
Quand un élève aura un problème on tentera une « remédiation »
Mais curieusement le meilleur est pour la gym… Oups pardon !!! pour l’EPS (Education physique et sportive).
Attention, on s’accroche : courir c’est « créer de la vitesse, nager en piscine c’est « se déplacer dans un milieu aquatique profond standardisé et traverser l’eau en équilibre horizontal par immersion prolongée de la tête », et le badminton est une « activité duelle médiée par un volant ».
Ah ! C’est du sportif, j’avais prévenu !…
Les précieuses ridicules de Molière, à côté, c’est de l’urine de jeune félidé (je n’ose pas dire du pipi de chat).
Alors, les amis, ne perdons pas ce merveilleux sens du burlesque et inventons une nouvelle catégorie : «la personne en cessation d’intelligence », autrement dit, le con
Signé Martine Meunier, mère d’une élève. Ah ! non, re-pardon… Martine Meunier « génitrice d’une apprenante »
Ben oui, un “outil scripturaire”, c’est un stylo, un “référentiel bondissant”, c’est un ballon, et, pour finir et revenir à l’objet de ce courriel, un “bloc mucilagineux à effet soustractif”, c’est…une gomme !
Je pense que les “zzzélites” qui ont inventé de telles bêtises n’en resteront pas là avant d’être tous en hôpital psychiatrique pour, voyons, voyons…
Ah ! oui j’y suis : « une remédiation de cessation d’intelligence » …

 

Le jeu de mot de l’année.

 

Toto

 Toto est dans la grande section à la maternelle. Il rentre de l’école et dit à sa mère :

– Maman, aujourd’hui, l’institutrice m’a demandé si j’avais des frères et

 sœurs qui allaient rentrer en maternelle bientôt.

– Mais c’est très bien qu’elle s’intéresse à toi comme cela, mon chéri. Et

 qu’a-t-elle répondu quand tu lui as dit que tu étais fils unique ?

– Elle a juste dit : ” Merci mon Dieu! ”

 

 

Je te certifie lecteur que je ne cuisine pas de cette façon …

 

 

  Toto bis

 A l’école, L’institutrice interroge Toto :
– Cite-moi un mammifère qui n’a pas de dents
– Ma grand-mère ?

 

 La maman de Toto est en colère contre lui. Elle lui dit :
 – Comment as-tu pu dire à tante Georgette qu’elle était si bête ? Va vite la retrouver et lui dire que tu regrettes !
Toto s’exécute et va voir sa tante :
– Tante Georgette, je regrette que tu sois si bête !

 

 

Jeu de mot mignon.

 

 

Question pour le Jeu des 1 000 euros sur France Inter.

Pourquoi  au tennis compte-t-on les points par 15, 30, 40 ?  
La façon de compter les points au tennis vient du jeu de paume.
Ce jeu français, très pratiqué aux 16e et 17e siècles,
est l’ancêtre du tennis créé par les Anglais au 19e siècle (“tennis” est d’ailleurs la déformation du mot français “tenez !”, prononcé par le joueur qui lançait la balle).
Au jeu de paume, le vainqueur du point devait avancer à chaque fois de 15 pas en direction du filet
(15, 30, 45 ou 60 pas en partant de la ligne de service), et celui qui atteignait le filet, situé à 60 pas, remportait le jeu. Le nombre 40 serait un raccourci de 45, trop long à prononcer.
Quand les joueurs étaient à égalité à 40, l’avantage consistait à faire 5 pas supplémentaires.

 

Jeu de mot encore…

 

 

Presque à l’heure !

 

 

La vidéo du jour.

Un groupe à connaitre beaucoup plus lecteur

 

 

 

 

Gene

 

Samedaille c’est reparti !

 

 

Le froid, la neige sont venus se manifester un peu partout, notre sud n’y a pas échappé avec un petit voile de neige qui n’a pas tenu, et deux matinée de gelée qui avait bien blanchi la campagne.

C’est bon pour la nature, mais pour nous aussi avec une balade, bien emmitouflé, dans un silence ouaté, troublé seulement par le crissement de nos pas sur les parterres gelés.

L’Ariège par contre conserve son beau manteau blanc, preuve cette photo chipée à mon beau-frère.

 

 

Un clic droit pour l’admirer en plus grand format.

 

Voici ton premier Samedaille 2021 lecteur,  concocté au chaud dans la maison, pas très loin du feu qui crépite. Quel bonheur d’avoir une cheminée.

 

Bonne lecture.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les enfants …

 Nudité
Je conduisais avec mes trois jeunes enfants un soir d’été chaud lorsqu’une femme dans une décapotable devant nous se lève et nous salue de la main.Elle était complètement nue ! J’étais encore sous le choc quand mon petit garçon de 5 ans assis sur le siège arrière dit :
– « Maman ! La dame ne porte pas sa ceinture de sécurité !»

 Encore de la nudité
Un petit garçon se perd dans les couloirs d’un centre de remise en forme et se retrouve dans le vestiaire des femmes.
Lorsqu’il est remarqué, toute la salle se met à crier, les femmes se dépêchant de se couvrir d’une serviette.

Le petit garçon regarde tout ça avec surprise puis demande :
– « Qu’est-ce qui se passe ? Vous n’avez jamais vu un petit garçon avant ?»

 

 

 

 

 

Nous avons tout janvier pour souhaiter nos vœux, il y a encore de la marge ….

 

 

 

Gene