Archive for Livres – Magazines

L’homme qui plantait des arbres

 

 

 

 

Encore une découverte due aux hasard, et que j’ai envie de partager avec toi lecteur. Nous sommes loin du fil et des aiguilles, mais rien ne nous empêche d’aller voir ailleurs de temps en temps et peut être ce récit inspirera quelques petites mains pour un futur ouvrage, qui sait ?

Il te faudra avoir un peu de temps libre devant toi lecteur, une demie-heure environ pour découvrir ce pur moment de poésie et d’espoir.

Tu retrouveras la belle voix de Philippe Noiret te contant ce texte de Jean Giono, un écrivain un peu oublié de nos jours.

Il est pourtant si actuel ce récit, si dans l’air du temps, avec cette renaissance de la nature orchestrée par un seul homme, patient, sage et sans autre ambition que refaire vivre ce pays qu’il aimait et qui menace de mourir totalement.

 

 

« L’Homme qui plantait des arbres » remporte l’Oscar du meilleur court métrage décerné par l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences de Los Angeles, aux États-Unis, le 11 avril 1988 et bien d’autres prix encore.

Si tu veux en savoir plus sur cette nouvelle, notre ami Wikipédia a développé une longue page à son sujet.

 

La générosité est la clef de toutes les autres vertus.
Descartes

Gene

La tresse

 

 

 

 

Je n’ai pas l »habitude de parler de mes lectures sur ce blog lecteur, mais pour une fois je vais déroger à la règle au sujet d’un roman qui m’a beaucoup touché .

C’est celui-ci

 

 

 

Et je vois que je ne suis pas la seule puisque Katell nous en parle aussi dans un très bel article très complet paru ce matin ICI.

Et tu apprécieras aussi les kilt qu’elle a présenté à la suite, en lien avec ce sujet.

Acheté par hasard, après en avoir lu le résumé au dos de la jaquette, je m’y suis plongée sans pouvoir le lâcher, jusqu’au bout. Je crois qu’il a beaucoup de succès et après en avoir parlé avec le commerçant qui me l’a vendu, celui-ci me l’a confirmé, il a dû le recommander face à la demande de ses clients.

Va donc voir lecteur ce qu’en dit Katell qui en parle bien mieux que moi, et puis cours vite te le procurer tant qu’il encore possible de se le trouver, tu ne le regretteras pas.

L’histoire de ces 3 femmes, si loin géographiquement, socialement  et que tout sépare sauf l’ostracisme qui les touche chacune, ne te laissera pas insensible et tu en aimeras la fin qui va les réunir et éclairera le pourquoi du tire de cet excellent livre.

 

 

 

 

Gene