Le Carnaval de Limoux

carnaval-dessin.jpg

 

     Il restait une forte tradition de carnaval dans l’Aude que je ne pouvais me permettre d’oublier de te présenter lecteur curieux. C’est même essentiellement à cause d’elle que notre concours cette année a eu pour sujet : le Carnaval.

       Les étrangers, touristes ou nouveaux venus sont souvent déçus en assistant au Fécos car il ne s’agit pas d’un défilé, d’un spectacle, d’une kermesse, d’un bal masqué, mais d’un vrai folklore codifié, un phénomène social vivant, en apparence désuet,  qui appartient au patrimoine culturel des gens qui le pratiquent. Toute la région qui s’étend jusqu’au Pays de Sault, à la région de Chalabre, aux Corbières occidentales et même jusqu’aux portes de Carcassonne se reconnaît dans les airs et les pas des “Fécos” du Carnaval de Limoux. Mais pour l’apprécier il faut prendre le temps de s’initier, de se faire expliquer les règles et son fonctionnement.

 

France-Carnaval_Limoux_2-copie-1.JPG Photo Google

Le Carnaval de Limoux se déroule dans cette commune de l’Aude pendant trois mois, ce qui en fait le plus long carnaval du monde.

De janvier à mars, pendant les week-ends et la semaine folklorique, des bandes de carnavaliers animent la ville au son de la musique traditionnelle.

                                                                                 limoux--5-.JPG

A la différence des autres carnavals, celui-ci n’est pas un spectacle avec des corsos fleuris ou des défilés de chars. C’est avant tout une fête populaire où le public participe aux festivités.

Histoire

Le Carnaval de Limoux est une tradition vieille de plus de 400 ans. Il est en effet célébré depuis 1604.

Ces festivités tirent leur origine d’une coutume encore plus ancienne. Au XIVe siècle, les meuniers célébraient la remise de leurs redevances au Monastère de Prouille le jour du Mardi-gras ; accompagnés par des ménétriers, ils parcouraient la ville en lançant des dragées et de la farine. Ils dansaient des farandoles au son du hautbois et des tambours.


les carnavals-Limoux

Photo Google

Ce carnaval, devenu un événement incontournable de la région, se caractérise aujourd’hui par des sorties de “bandes” sur la place principale de la ville.

Traditions

Le char de Sa Majesté Carnaval est reçu le premier dimanche des festivités par les “meuniers” vêtus d’un bonnet, d’une blouse et d’un pantalon blancs, d’un foulard rouge, chaussés de sabots et tenant à la main un fouet.

 

les-meniers-1.jpg

  Photo la Dépêche

  Les meuniers ouvrent le Carnaval  limoux2.jpg Photo Google

 

Pendant dix semaines, entre l’Epiphanie et le Mercredi des Cendres, des bandes de carnavaliers ou fécos (regroupés par corps de métier, quartier, âge) mènent tour à tour la musique lors de sorties autour de la Place de la République.

 

Fecos-blanc-et-bleu.jpg

  Photo Google

 

Tous les samedis et dimanches pendant le Carnaval de Limoux et le jour du mardi gras, ces bandes costumées et masquées vont de café en café, accompagnées par une quinzaine de musiciens jouant des airs typiquement limouxins.

 

Les-Pierrots1.jpg

Photo Google
Costume traditionnel de Pierrot avec sa carabène

 

Une journée de carnaval se compose de 3 sorties :
•    la sortie de 11 heures est consacrée à un thème pris dans l’actualité locale, nationale, voire internationale et tourné en dérision
•    la sortie de 17 heures se fait sur des airs moins rapides et dans un costume choisi par l’ensemble de la bande
•    la sortie de 22 heures est la plus solennelle. 

 

Pierros-2.jpg Photo Google

 

Contrairement aux fécos, les goudils sont des personnes masquées qui suivent la bande derrière les musiciens. Ils ne peuvent pas se mélanger avec la bande. Dans ces groupes, tous les déguisements sont autorisés.

 

Goudils-3.jpg

Le dernier dimanche, Sa Majesté Carnaval est brûlé après avoir été jugé. Le jugement est rendu en occitan lors de la Nuit de la Blanquette. A cette occasion, la chanson Adiu pauvre Carnaval est reprise par les fécos et le public.

Les accessoires du carnavalier

– Les accessoires complémentaires naturels du costume pour les goudils (panier avec – produits régionaux pour une paysanne, bouteille de gros rouge pour un clochard…).
– La besace de confetti qui se doit de compléter les costumes nobles et le Pierrot.
– La carabène : roseau décoré et enrubanné, suffisamment flexible pour suivre fidèlement les évolutions de la mélodie, qui sert aussi, en tapotant la tête d’un badaud, de lui indiquer qu’on le connaît. Elle est l’accessoire primordial du Pierrot.
– Le masque peut être en tissu (loup), en latex ou en plastique. Il est peint aux couleurs de chaque bande afin de s’harmoniser avec le costume.
– La cagoule pour
dissimuler la chevelure, les oreilles et la nuque.
– Les gants, indispensable accessoire dans la recherche de la perfection, pour ne point être découvert par les chinés (ceux que l’on asticote sans dévoiler son identité, sous la protection du masque).

 

Limoux-masque-de-carnaval.jpgPhoto Google

 

Les costumes du carnaval de Limoux

Le Pierrot
Typique du Carnaval de Limoux, élaboré à l’origine sur fond noir (la cause en serait la pénurie de savon liée aux restrictions de la dernière guerre), et orné de bandes brillantes colorées. Il est aujourd’hui différent pour chaque bande. La collerette empesée ressemble à une épaisse fraise ne laissant découvrir du visage que l’emplacement du loup ou du masque. Les nouveaux costumes de Pierrot sont le fruit de l’imagination de chaque bande au niveau des couleurs, matières et accessoires.

 

Limoux 2

  Photo Google

 

Le goudil
N’appartenant pas à la bande du jour qui parade devant la musique, il s’adonne, à la place qui lui est dévolue derrière les musiciens, à la fantaisie la plus débridée, se permet tous les costumes, depuis les travestis les plus nobles (prince, marquise, mandarin…) jusqu’aux plus ordinaires (assemblages hétéroclites dans le seul but d’être burlesque). Le costume du goudil trouve sa juste valeur dans la précision de ses accessoires. Le goudil joue un rôle plus qu’il ne danse. La faveur du public va aux plus drôles.Tout un chacun peut, à son gré, se déguiser en goudil et participer à la fête.

 

Goudils vieille femme Photo Google

 

Voilà, lecteur, un rapide résumé de cette tradition toujours vivace dans notre terre d’Aude, au pays des vignerons et de la Blanquette. Si tu fais partie des heureux visiteurs de notre salon de fin février, tu pourras jumeler si tu le souhaites, lecteur, une visite à Limoux, pour voir par toi-même et participer à cette fête unique puisque le carnaval se terminera au mois de mars 2011. Voir d’un petit clic de ton mulot sur le site de la ville de Limoux ici.

 

 

limoux.jpg

 

BONNE JOURNÉE

16 comments

  1. quaquie dit :

    et bien le carnaval de Limoux n’aura plus de secret pour personne. merci pour cette évocation
    bonne journée les filles

  2. liliane dit :

    Merci de m’avoir fait connaître cette tradition, on ne parle pas assez de ces petits villages qui font vivre ces fêtes aussi bien que les carnavals comme Lille, Nice ou autres!!

  3. mitoune dit :

    Merci de nous avoir fait connaitre ce carnaval. C’est beau les traditions dommage qu’elles se perdent trop.
    Bises et bonne journée à toutes.

  4. fabienne dit :

    Un régal, ce documentaire!! merci pour la minute culturelle!

    • Gene dit :

      Avec plaisir. C’est du travail pour la recherche de documents. Faut pas faire trop long, ni trop exhaustif non plus ! J’ai fait de mon mieux, et comme je l’ai déjà écri sur un com, j’aime parler et essayer de valoriser notre région et ses trraditions.

  5. manue46 dit :

    Whoua tout ça me rappelle les deux années où j’y suis allée (j’aie une tante qui habit près de Limoux: Castelreng) C’était super avec mes cousins ont c’est super bien amusés.Que de bons souvenirs.
    Merci et bisous

  6. vanille11 dit :

    extraordinaire ce carnaval de limoux!!à voir au moins une fois dans sa vie!!!bisous vanille11

  7. gvieve dit :

    Bravo pour vos infos sur ce carnaval si différent des autres. j’y suis allée une fois, puis une autre fois et encore une fois avec toujours autant de plaisir alors un peu de pub et à votre tour allez y voir et vous y reviendrez.

  8. escargotine dit :

    merci du partage – bon WE fleuri – biz

  9. Bernadette dit :

    voilà que j’avais zappé cet article ! impardonnable ! bon j’espère que vous vous remettez de votre cavacalde effrénée du week end
    à bientôt

  10. La vie m’a longtemps éloignée de cette ville magique de Limoux qui a vue éoluer un jeune garçon puis un jeune homme avant qu’il ne s’expatrie vers des lieux moins acceuillant .
    Pouvoir encore réver et ce grace à vos vidéos me font vous dire encore et encore merci .