Un Samedaille bien rafraichi ….

 

 

 

 

Les températures baissent partout, moins de pluies (tant mieux) et plus de neige sur les sommets (tant mieux). Ce qui ne nous empêchera pas de profiter de ce nouveau Samedaille n’est-ce pas lecteur ? Le rire, ça réchauffe !!!

 

Eux n’ont pas l’air d’avoir froid …
(Merci Dom)

 

 

  Lorsque je donne quatre coups de pédale,

il y en a trois pour le fisc

Bernard Hinault

Le fraudeur fiscal est un contribuable

qui s’obstine à vouloir garder

un peu d’argent pour son propre usage

Philippe Bouvard

Si l’état créait un impôt sur la beauté,

je serais exonéré

Sim

 

Pour bien se réchauffer …..

 

 

Hoooooooooooooo

 

 

 

Sans commentaire ….

 

 

À Marseille, un type à bout de nerfs frappe à grands coups sur la porte vitrée d’une cabine téléphonique où une dame âgée s’éternise.

Un passant s’arrête, indigné, et dit au bonhomme :
– Vous n’avez pas honte ? Calmez-vous donc et laissez téléphoner en paix cette vieille dame.
– Vieille ? Tu parles couillon ! Quand elle est entrée, elle était encore jeune.

 

 

Ils ont eu chaud !

 

 

C’est un prêtre qui, malgré ses saintes attributions, éprouve l’envie bien terre à terre de se soulager.
Il se précipite dans le plus proche café et demande au barman :
– Où sont vos toilettes, s’il vous plaît ?
– Vous prenez cette porte, et c’est au bout du couloir.
– D’accord, merci ! »
Se ravisant, le barman le rappelle :
 » Attendez, mon père !
– Qu’y a-t-il ?
– J’ai oublié de vous dire que dans le couloir se trouve la statue d’une femme nue dont le sexe est caché par une feuille de vigne.
J’espère que cela ne vous gênera pas. »
Le prêtre répond :
 » Oh, vous savez, tant que les objets incitant au péché ne sont pas exposés à la vue, tout va bien. Et même s’ils l’étaient pas, je réussirais à prendre sur moi ! »
Il se dirige donc vers les toilettes et revient quelques minutes plus tard.
À peine a-t-il ouvert la porte que tous les clients l’applaudissent en scandant :
« Bravo ! Il est des nôtres ! … comme les autres  !!!
Le prêtre se tourne alors vers le barman :
 » Je ne vois en quoi aller aux toilettes est un événement ! »
Le barman explique :
 » Ils veulent parler de la statue.
– Eh bien quoi, la statue ?
– Quand on soulève la feuille de vigne, la lumière du bar s’’éteint!!! »

 

 

Une vidéo pour me faire plaisir lecteur, plaisir que tu partageras aussi j’espère. Je ne me lasse pas de l’humour de ce grand monsieur irremplaçable.

 

 

 

 

Gene

 

14 comments

  1. Elsa dit :

    Toujours excellent! Bon week-end.

  2. Adelfa dit :

    Merci d’ensoleiller un samedi encore sous la pluie…

  3. Mohican dit :

    Bonjour,
    Merci pour les sourires que tu nous offres.
    Bon week end

  4. MissParker dit :

    Devos, génial !!!!!!!!!!!
    Doux w-e, bizzzzz

  5. Ange54 dit :

    Bravo toujours aussi drôle. Merci
    Bon weekend
    Bises

  6. @nnie dit :

    gla-gla en effet Gene mais grand soleil sur le sud du Nord !

  7. Super ! j’ai bien ri, merci Gene !

  8. didine dit :

    Trop bon ! Et M. Devos restera à jamais le meilleur.

  9. Ghislaine37 dit :

    Bonsoir Gene
    Merci pour toutes ces bonnes histoires drôles que je lis avec plaisir. J’Adore. Merci pour la vidéo. Bonne soirée sous la pluie. Gros bisous.

  10. Fa bienne dit :

    Coquin de curé ..

  11. samar dit :

    Ahhh sacre prêtre lolll il m’a tué lui curiosité quand tu nous prends loll
    merci ma Gene les petits enfants qui arrivent ça me rappelle mes filles avec leur papy loll
    dommage la video ne s’affiche pas chez moi
    bisous glacial par chez nous aussi

  12. dom dit :

    Merci pour ces sourires qui font du bien.
    Excellente, celle de dior !

     » Bon dimanche, en attendant l’hiver,
    avec un moral dans les chaussettes et un temps qui n’arrange rien pour les douleurs.
    Gros bisoux ma gene ♥ « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.