Mes tomates farcies

 

 

 

 

C’est la pleine saison des tomates lecteur. Je suis revenue du jardin tout à l’heure avec un panier débordant de ces fruits dont je ne saurait me passer pendant l’été.

Oui lecteur, la tomate est fruit et non un légume, Mr Wiki te le confirmera là.

Il en avait des roses, des longues, des noires, des cœurs de bœuf, des rondes, des mini poires, etc …. Un vrai bonheur car bien mûres, avec une peau fine et du goût, du goût, du goût !!!

Je dois dire que nous ne mangeons que nos tomates, pendant tout l’été.

J’en achète quelques unes en début de saison un peu plus précoces à mon jardinier habituel, elles sont de qualité. Je n’en rachète que très très rarement ensuite car elles sont issues de cultures forcées sous serre, n’ont aucun goût sans  parler des kilomètres qu’elles ont dû parcourir pour arriver jusqu’à nous ….

La semaine dernière j’en ai encore cuisiné un bon plat,  farcies,  et je te remets le lien lecteur vers l’article que j’avais écrit il y a déjà bien quelques années sur ce blog. Que le temps passe vite lecteur  😆

Voir là : TOMATES FARCIES

Je n’ai pas changé ma recette, éprouvée depuis longtemps, sauf que maintenant je laisse leurs petits chapeaux aux tomates, je trouve que la présentation en est plus jolie, et surtout il protège la farce qui ne se dessèche pas autant.

Je vais en refaire d’autres que je mettrai au congélateur cuites ou crues suivant le temps disponible. Elles sont toujours bien appréciées hors saison. Et quand j’ai un peu la flemme de cuisiner, elles me rendent bien service !

Voila lecteur, à toi d’essayer si tu ne connaissais pas ma façon de faire, et que celles et ceux qui l’ont adopté depuis, nous donnent leurs avis et leurs petits plus pour l’améliorer encore.

 

 

Gene

 

Le vacherin glacé de Marie-Françoise

 

 

 

 

 

Marie-Françoise nous a régalé plusieurs fois avec cette recette de vacherin glacé,  simplissime comme elle le dit,  et qui fait son petit effet lorsqu’il est servi en dessert, surtout accompagné d’un bon coulis de framboises lui aussi maison,  comme dernièrement.

Pas égoïste pour un sou, elle a bien voulu partager sa façon de faire sur le blog en m’envoyant le déroulé de la recette comme suit.

Elle m’a dit qu’elle était issue d’un vieux vieux livret édité dans les débuts de Tupperware….. J’en garde moi aussi un petit stock car ces recettes anciennes n’ont pas pris une ride qu’elles soient sur les livres offerts à ce moment là ou sur des fiches cartonnées qui étaient distribuées au cours des réunions.

Marie-Françoise m’a envoyé sa recette sous forme de PDF et je suis incapable de la mettre sur le blog sous une autre forme….

Un petit clic sur l’adresse ci-dessous pour la découvrir et la recopier lecteur.

 

Vacherin Marie-Francoise pdf

 

Bonne dégustation à tous les gourmands.
En ces temps de canicule, c’est une recette parfaite pour terminer un repas d’une manière très rafraîchissante et légère.

 

 

Gene