Le gâteau russe aux carottes de Mariège

 

 

 

 

 

Un gâteau aux carottes ?

Pourquoi pas lecteur, tu en as déjà eu un à la courgette il y a peu, et les retours ont été positifs pour cette précédente recette.

Celui-ci nous a été proposé par Mariège la semaine dernière et nous avons beaucoup aimé son moelleux et son parfum .

C’est une recette Tupperware, gage de simplicité et de rapidité, le style de pâtisserie familiale facile à réaliser avec des ingrédients simples.

Généreusement Mariège nous a laissé la recette pour la partager avec toi lecteur.

 

Gâteau russe aux carottes

……………….

…..

……….

Ingrédients pour 8 pers

1 Bol Frigo (225g) de carottes crues finement râpées
1 Bol Frigo (400g) de sucre
150 g de beurre fondu
1/2 c. à café de cannelle
1 c. à café d’anisette
1 Bol Frigo (250g) de farine
1 sachet de levure + 1 pincée de sel
4 œufs

Mélangez les carottes et le sucre dans le Bol Batteur.

Laissez fondre le sucre 1h ou 2 avec le jus que va rendre la carotte râpée. Puis ajoutez le beurre fondu, l’anisette, la cannelle, la farine, la levure, le sel et les œufs battus.

Faîtes cuire dans un moule à génoise  beurré et fariné, à feu doux (th.3, 160°, pendant 50 mn).

Au sortir du four, couvrez 5 mn pour démouler facilement le gâteau, qui a tendance à coller au fond du moule ; laissez-le refroidir sur grille.

Vous pourrez le décorerez de crème chantilly, ce que n’avait pas fait Mariège et il était excellent ainsi. Ou pour les plus gourmands, possibilité de le recouvrir d’un glaçage au chocolat …..
Le gâteau pourra se conserver 3 ou 4 jours au frais .

Pour éviter que le gâteau colle au fond du moule, recouvrir le fond de papier sulfurisé légèrement beurré qui pourra être enlevé ensuite facilement.

Ne pas avoir peur de la quantité de sucre qui ne se retrouve pas à la dégustation. J’ai cherché d’autres recettes de ce type sur internet, et la quantité de sucre était toujours équivalente.
Maintenant à toi de voir lecteur.

Accompagnements classiques : glace, crème anglaise, riz au lait, flan, tout dessert lacté léger.

 

 

Gene

 

 

Chez Tchatche et Petits Points

 

 

 

 

Nos réunions au club  ne sont pas encore terminées, et nous travaillons toujours assidument à nos ouvrages pour l’exposition de septembre à Pexiora.

Depuis quelques jours tu peux en admirer l’affiche sur le côté droit du blog et l’enregistrer même si tu le souhaites lecteur, pour la publier à ton tour sur le tien si tu en as la possibilité.

Et nous continuons aussi à nous sustenter de belle façon comme tu peux le voir sur les photos suivante : le goûter de la semaine dernière …. Y a du boulot que veux-tu, il nous faut tenir le coup !

 

Le clafoutis aux cerises de Lucie, la pâte de coing de Odile ….

 

 

Les crêpes (déjà bien diminuées !) de Germaine, le gâteau de Marie-Françoise (recette très prochainement) les muffins crème de marrons de moi même, et la tarte sèche de David (notre boulanger)

 

Bon, on a survécu mais je dois dire que certains petits chéri ont eu leurs parts le soir venu dans leurs assiettes  :-). Faut pas trop les oublier les pauvres.

 

Je crois que le club devrait ajouter le mot « gourmandises » à son nom …..

 

Pour les choses sérieuses, quelques bricoles que je peux encore te montrer lecteur, je ne peux pas te priver de tout voir quand même.

Aline a commencé un patch .

Le principe si j’ai bien compris : 3 bandes coupées en biais, assemblées têtes bêches, recoupées encore et ré-assemblées pour reformer les carrés que tu vois.
Ai-je été claire ? Les habitués du quilt auront compris, c’est déjà ça.

 

 

J’avais photographié la photo du modèle que j’ai malencontreusement effacé.  Tu en sauras et verras un peu plus lecteur dans quelques temps. Avec Aline, les ouvrages ne trainent pas ….

 

Une petite pochette réalisée par Marie-Christine . Je n’ai pas le nom de cette façon de faire chaque carré à base d’un ronds,  un pliage style origami me semble-t-il.

 

 

 

 

Les deux faces sont identiques.

 

Un dernier ouvrage finalisé par Nicole avec ce point de croix aux couleurs douces mais réveillées par la bordure rose de l’encadrement.  J’aime bien cette farandole d’oursons musiciens pleine de gaîté.

 

 

Voila lecteur, tu as tout vu pour aujourd’hui. Je n’aurai peut être pas une moisson aussi riche au club tout à l’heure.