Ils viendront d’où nos exposants ?

 

 

 

La date approche, le stress se fait de plus en plus sentir au sein de l’équipe organisatrice. Nous avons beau avoir une certaine habitude de la chose, de ce que nous avons à faire chacune, il y a toujours les impondérables qui peuvent nous faire souci comme par exemple la météo sur laquelle nous n’avons aucune prise !

Et oui lecteur, il faut se déplacer de fort loin parfois pour venir exposer et pour venir en visite. Nous avons déjà expérimenté la neige, les trombes d’eau et crois moi, ce n’est le top pour personne .

Alors nous croisons les doigts pour que le temps redevienne un peu plus clément un peu partout en France et que tout le monde puisse se déplacer sans problème majeur.

Au sujet des déplacements Domi nous a cette année encore fait un récapitulatifs des kilomètres que nos exposants auront à parcourir pour cette dixième édition de notre salon.

Les voici par ordre alphabétique

 

 

Et une carte de France qui te permettra lecteur de mieux visualiser ou de découvrir leurs régions d’origine.
Tout le pays est représenté ainsi que le nord de l’Italie.

 

 

Une présentation de chacun des créateurs suivra dans les jours à venir.

Gene

Un Samedaille en gris et blanc !

 

 

 

Bien sûr  que Dame Nature a besoin d’eau, mais ce temps gris commence à me donner le bourdon. Nous avons du mal dans notre midi à le supporter aussi longtemps, le ciel bleu, le soleil nous manquent. Et encore, nous n’avons pas la neige ….

Bon, on va faire avec ce qui se présentera  faute de mieux, notre page d’humour aidera à faire avaler la pilule amère de ce mauvais temps.

 

Les joies du français , à lire à voie haute peut être …

 

 

Mot d’enfant … d’après Alexandre Dumas !

 

 

Les Belges ….

Un Français se promenant dans une forêt ardennaise tombe nez à nez avec deux chasseurs belges traînant un énorme sanglier qu’ils viennent d’abattre. Ils profitent de cette rencontre pour souffler un peu

– Belle bête ! dit le Français.
– Un beau mâle en effet, répond fièrement le premier chasseur en s’épongeant le front. Je ne saurais dire combien il pèse , mais il fait pas loin des 180 kg.
Alors le Français suggère :
– Je ne suis pas chasseur, mais il me semble que si vous le tiriez par la tête plutôt que par la queue vous feriez moins d’efforts.
– Et pourquoi par la tête ? demande le second chasseur. 
– Parce qu’en le tirant par la tête, vous seriez dans le sens des poils et il glisserait plus facilement.
Les deux chasseurs décident d’essayer. Et effectivement l’animal glisse sans difficulté sur les feuilles.
Ils remercient le Français d’un large sourire, le saluent et reprennent leur route.

Au bout de dix minutes, l’un des Belges dit à son compagnon :
– Faut pas dire, mais ces Français, ils sont quand même intelligents !
– Tu as raison, maintenant c’est beaucoup moins pénible. Mais le problème, c’est qu’on s’éloigne de la voiture…

 

Les Américains ….

 

Fable : « Le vieux chien, le léopard et le singe »

Un jour, un chien part à la chasse aux papillons et s’aperçoit qu’il s’est perdu. Errant au hasard, en tentant de retrouver son chemin, il voit un léopard courir vers lui avec l’intention visible de faire un bon repas. Le vieux chien pense :

– Oh oh ! Je suis visiblement dans le pétrin là !

Remarquant les quelques os d’une carcasse qui traîne sur le sol à proximité, il se met aussitôt à mâcher les os, tournant le dos au léopard qui approche.

Quand celui-ci est sur le point de lui sauter dessus, le vieux chien s’exclame haut et fort :

– Ouais, ce léopard était vraiment excellent ! Je me demande s’il y en a d’autres par ici ?

En entendant cela, le jeune léopard interrompt son attaque en plein élan, il regarde le chien avec effroi et s’enfuit en rampant sous les fourrés.

– Ouf ! soupire le léopard, c’était moins une. Ce vieux chien a failli m’avoir !

Cependant, un singe qui avait observé la toute la scène d’une branche d’arbre à proximité, se dit qu’il pourrait mettre à profit ce qu’il sait en négociant avec le léopard et obtenir ainsi sa protection.

Il part donc le rattraper, mais le vieux chien, le voyant courir à toute vitesse après le léopard, réalise que quelque chose doit se tramer.

Le singe rattrape le léopard, lui dévoile le pot aux rose en lui proposant un marché. Le jeune léopard est furieux d’avoir été berné :

– Viens ici le singe, monte sur mon dos et tu vas voir ce qui va arriver à ce petit malin.

Le vieux chien voir le léopard accourir avec le singe sur son dos et s’inquiète :

– Que vais-je faire maintenant ?

Mais au lieu de s’enfuir, il s’assied dos à ses agresseurs, faisant semblant une fois de plus de ne pas les avoir vus . Et juste au moment où ils arrivent à portée de voix, il s’exclame :
– Où est donc ce foutu singe ? Ça fait une heure que je l’ai envoyé me chercher un autre léopard !

Moralité : on ne plaisante pas avec les vieux de la vieille. L’âge et la ruse arriveront toujours à triompher de la jeunesse et de la force …
L’astuce et l’esprit viennent seulement avec l’âge et l’expérience …
Je ne suis nullement entrain d’insinuer que vous êtes vieux, c’est juste que d’autres sont plus jeunes ….

 

Sans commentaire …

 

 

Pour finir un peu de tendresse avec l’amour inconditionnel de ces animaux.

 

 

 

 

Gene