Search results for crêpe

Chandeleur, mes crêpes, suite

 

 

 

 

Et voilà lecteur, c’est le jour J.

Je n’ai pas ma pièce en or dans la main, mais j’ai quand même fait mes 2 plats de crêpes ce matin.
La pâte avait été faite hier au soir.

Après repos, j’ai du y ajouter pratiquement 1 litre d’eau pour avoir la bonne consistance.

Et hop !
Mes 2 poêles, le sucre, le rhum, un filet d’huile.
Et c’est parti pour une petite heure de travail, roulage et sucrage compris.

Un plat sucre uniquement et un plat sucre-rhum pour les adeptes suivant les désirs et l’age de chacun.

Voici les résultats.

Ce n’est pas de la grande photographie, mais de l’instantané.
Je n’ai vraiment pas le temps de faire mieux !

 

Au sucre

 

 

Au sucre et au rhum

 

 

 

Miam miam ………

 

Je t’en souhaite tout autant lecteur.

Bonne dégustation

 

Gene

La galette au club et ma recette de crêpes

 

 

 

Pas trop tard lecteur pour te donner quelques photos de notre goûter galettes ?
Je l’ai avais oublié dans un mail de Mariège qui avait joué les photographes à ma place .
Chez nous 2 gâteaux sont traditionnels pour fêter les rois, la très connue galette frangipane et puis ce que nous appelons simplement “la couronne”, sorte de brioche légère, garnie de gros sucre sur le dessus ou plus rarement de quelques fruits confits.

 

 

 

 

Les gourmandes en action.
Nous avons arrosé nos galettes de quelques bulles de Limoux (avec modération) , de jus de fruits ou de café et thés suivant les goûts de chacune.

 

 

 

Cherchez l’erreur !!!

 

 

Voici donc en suivant puisque la Chandeleur approche à grands pas ma recette très classique pour réaliser de bonne crêpes légères et fines.

 

La Pâte à Crêpes

 


Photo internet

 

Ingrédients

500 g de farine
6 oeufs
1 l de lait entier
1 sachet de sucre vanillé
2 c. à soupe d’huile neutre
1 pincée de sel
Parfum au choix
Eau

 

Mélanger tous les ingrédients dans un plat creux pour obtenir une pâte fluide qu’on peut passer au mixer s’il restait quelques grumeaux.

Laisser reposer la pâte.
Pour moi, je la prépare souvent dans la matinée pour l’utiliser l’après-midi.

Après ce repos la pâte aura épaissi, à la cuisson elle ne va pas se rétracteur. Je l’éclairci alors avec environ 1/2 l d’eau, tout dépend de la farine utilisée. La pâte doit être très fluide, je dirai la consistance du lait entier à peu près.

Chauffer alors sa crêpière ou sa poêle  légèrement huilée, y verser une louche de pâte, bien répartir la pâte sur toute la surface de la poêle et cuire sur feu pas trop vif. En général, la première n’est pas terrible, trop épaisse, elle attache au fond de la poêle !
On rectifie la pâte si encore un peu épaisse, on regraisse la poêle peut être et on ajuste la flamme de son gaz. On bidouille pour trouver les justes équilibres …

Et tout se passe bien ensuite. 🙂

Comme les crêpes sont assez longues à cuire même avec 2 crêpières à la fois, la pâte continue d’épaissir en cours de route et il ne faut pas hésiter à rajouter de l’eau de temps en temps pour la garder bien fluide.

Question parfum, je mets souvent un zeste de citron bio dans ma pâte, ensuite je les sucre au fur et à mesure.
Je les roule et les arrose de quelques gouttes de rhum ambré à chaque couche disposée dans le plat. Bon, ce n’est pas pour les enfants, mais les miens sont grands et ils adorent comme ça, j’en garde quelques une de côté pour les petits, sans alcool.
Un petit stock nature de côté aussi pour ceux qui veulent tartiner à la confiture ou à la pâte chocolaté ….

Une dernière précision, j’ai 3 poêle à crêpes différentes, et aucune ne donne le même résultat à la cuisson ….

Voilà lecteur, à toi de préparer tes ingrédients, peu de personnes résistent à ce dessert et je te dis : régalez vous !

 

 

Gene