Le premier Samedaille de l’année 2012.

 

 

bjourpoussin-copie-2.jpg

 

 

       Nous revoilà toi et moi lecteur, fidèlement réunis comme prévu pour cette fin de semaine. C’est le 1er Samedaille de l’année, et j’ai quelques provisions à partager avec toi. Mais je te le rappelle, si tu as toi aussi quelques bonnes blagounettes ou photos PUBLIABLES sur ce blog, c’est avec plaisir que je les recevrai. Tu passes par l’adresse contact en bas de l’article ou l’adresse gmail en haut de la colonne, à droite de l’article.

 

Commençons aujourd’hui par un dessin que j’ai adoré et chipé sur le blog de Dom.

 

humour-brushing-pour-les-canardsjpg.jpg

 

       Dans un tout autre contexte, des explications très éclairantes sur notre crise actuelle dont tu n’as pas fini t’entendre parler lecteur durant l’année à venir.

 

Parabole de l’ économie financière

 Une journée maussade dans un petit bourg humide au fond de la verte Irlande.
 Il tombe une pluie battante et les rues sont abandonnées.
 Les temps sont durs : tout le monde est endetté, tout le monde vit à crédit.
 Arrive un touriste allemand, riche.
 Il arrête sa belle voiture devant le seul hôtel de la ville et il entre.
 Il pose un billet de 100 € sur le comptoir et demande à voir les chambres disponibles afin d’en choisir une pour la nuit.

Le propriétaire de l’établissement lui donne les clés et lui dit de choisir celle qu’il veut.
 Dès que le touriste monte l’escalier, l’hôtelier prend le billet de 100 €, file chez le charcutier voisin et règle sa dette envers celui-ci.
 Le charcutier, qui doit de l’argent à un éleveur de porcs, se rend immédiatement chez ce dernier et lui donne le billet de 100 €.
 L’éleveur de porcs, à son tour, règle ses dettes envers la coopérative agricole où il achète ses fournitures.
 Le directeur de la coopérative court aussitôt jusqu’au pub pour régler son ardoise au patron du bar.
 Le barman, glisse alors le billet à la prostituée qui lui fournit ses services à crédit déjà depuis des semaines.
 Celle-ci, qui utilise l’hôtel proche, professionnellement, court régler son compte avec l’hôtelier.
 L’hôtelier pose le billet de 100 € sur le comptoir où le touriste allemand l’avait posé en arrivant.
 Au même moment, le touriste descend l’escalier, annonce qu’il ne trouve pas les chambres à son goût, ramasse son billet et s’en va.
 Personne n’a rien produit, personne n’a rien gagné, mais personne n’est plus endetté et le futur semble beaucoup plus prometteur.
 C’est ainsi que fonctionnent les plans de sauvetage que l’on prévoit pour les pays d’Europe en difficulté……….

 

       Là nous ne sommes plus en Irlande mais il doit y a aussi de  l’herbe bien verte à  tondre quelque part. Ce nouvel engin très pratique vient de sortir, très écolo, tout à la force du jarret ! Je l’avais proposé à mon beau-fils mais il n’en a pas voulu. Je me demande bien pourquoi ?

 

Tondeuse-a-gazon--.jpg

 

Une autre définition mais qui n’a rien a voir avec l’économie celle-là ..

 

Une jeune femme demanda à un  vieil homme très sage :
– “Pourquoi un homme qui a des relations sexuelles avec de nombreuses femmes est considéré comme un séducteur, alors qu’une femme qui a des relations avec de nombreux hommes est vue comme une fille de joie ? “

Le grand maître lui répondit alors :

– “Ma fille, une clef qui ouvre de nombreuses serrures est considérée comme une clef magique.
Mais une serrure qui s’ouvre avec n’importe quelle clé ne sert à rien.” 

 

Et puis nous avons encore nos Parisiennes préférées, toujours fidèles au poste et qui se moquent bien des lignes précédentes 

 

Les-parisiennes-9.jpg

 

Nous terminerons avec une rubrique que nous pourrions intituler : Ils l’ont dit…

 

On ne prête qu’aux riches, et on a bien raison, parce que les autres remboursent difficilement.

Tristan Bernard.

 

Il faut choisir dans la vie, entre gagner de l’argent et le dépenser ; on n’a pas le temps de faire les deux.

Edouard Bourdet.

 

à la prochaine 6ee5ifr8

18 comments

  1. laouen dit :

    Merci pour ce moment de détente
    Bon week-end
    Marie-Pierre

  2. ♥ dom ♥ dit :

    J’aime bien la dernière citation.
    Dans un couple, le mari travaille pour gagner de l’argent … que sa femme a tout le temps de dépenser !!!
    Bon week-end.
    Bisoux

  3. Martine dit :

    Merci pour ce petit moment de bonheur passé à vous lire le samedi matin
    Bon week end
    Bisous
    Martine

  4. martine290 dit :

    ah ah ah encore un bon moment passé avec ces petites blagues!!
    bonne journée

  5. mamydoux dit :

    Que c’est bon de reprendre nos petites habitudes après la “tornade” des vacances de noël…!!!
    Bon week-end à toutes !

  6. quaquie dit :

    j’aime beaucoup cette explication de l’économie. ce doit être pour çà que toutes les caisses sont vides depuis bien longtemps et qu’on dépense encore : on doit faire circuler le billet de l’Allemand….

  7. Mariège dit :

    Hi ! hi ! hi ! d’accord avec Quaquie pour ses conclusions sur l’économie ! ça passe, ça repasse, ça s’en va et ça revient ! Bisous. MF

  8. alinebergounan dit :

    Je suis ravie d’avoir reçu ce Samedaille.
    Merci.
    Aline

  9. Jeanine34 dit :

    Bravo pour ce samedaille qui nous fait du bien, nous fait rire devant tant de vérité
    Bises
    Jeanine

  10. Marie Louise dit :

    Bien vues, ces petites anecdotes !!! merci pour ces bons moments ……

  11. fabienne dit :

    Merci pour le rire du jour! connexion internet très difficile, je profite d’une éclaircie….

  12. Mohican dit :

    Merci.
    Un petit com pour la dernière, hélas, si on choisit de gagner de l’argent on a toujours le temps de le dépenser, souvent même en restant chez soi!!!!
    Biz
    Mohican

  13. vanille11 dit :

    ahhhh!!!j’avais raté un article….super ces parisiennes “blondes” j’adore!! merci pour cette page de bonne humeur!bises vanille11

  14. joele dit :

    De retour “at home” je vous retrouve aec plaisir.
    Bonne annee 2012 a toute l’equipe et bises a toutes.

  15. Pili dit :

    Un peu en retard pour le samedaille… mais j’ai bien apprécié quand même!!!!

  16. Kalinka dit :

    amusant le vélo tondeuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.