Le samedaille du lecteur

   

countrywelcomewreath

 

          Nous attaquons le dernier mois de l’année lecteur, décembre est arrivé avec son chargement pour les fêtes de fin d’année. Les vitrines s’embellissent, des éclairages colorés clignotent dans nos rues et nos enfants sont tout excités à attendre encore tant de jours avant le passage de l’homme en rouge ! Noël approche, à chacun son activité pour bien préparer ces fêtes.

 

Enfants Noël

Mes petites histoires du jour seront sans rapport avec cette fin d’année, seulement un petit entraînement à la gaieté future qui règnera, j’espère, chez toi lecteur durant ces prochains jours.

 

       Nous commençons avec un petit texte sur les beautés de la langue française comme j’aime à t’en proposer de temps en temps. C’est la crise, mais pas pour l’inspiration chez certains écrivains …..

Pour illustrer cette page du jour, un petit retour aux années 60/70 avec d’autres beautés !!! Nous allons retrouver les célèbres Parisiennes de Kiraz et leurs longues jambes fuselées . Si tu aimes lecteur, j’en aurai pour d’autres Samedailles.

 

Vive le français

 

Avec cette crise, tout le monde souffre
Les problèmes des boulangers sont croissants
Alors que les bouchers veulent défendre leur steak
Les éleveurs de volailles se font plumer
Et en ont assez d’être les dindons de la farce
Les éleveurs de chiens sont aux abois
Les pêcheurs haussent le ton
Et bien sûr, les éleveurs de porcs sont dans la merde
Les céréaliers sont sur la paille
Alors que les brasseurs sont sous pression
Les viticulteurs trinquent
Heureusement, les électriciens résistent
Mais pour les couvreurs, c’est la tuile
Certains plombiers en ont ras-le-bol
Et les autres prennent la fuite
Chez GM les salariés débrayent
Et la direction fait marche arrière
À l’Hydro, les syndicats sont sous-tension
Mais Vandal ne semble pas au courant
Les cheminots voulaient garder leur train de vie
Mais la crise est arrivée sans crier gare
Les veilleurs de nuit vivent au jour le jour
Et les carillonneurs ont le bourdon
Les ambulanciers ruent dans les brancards
Pendant que les pédicures travaillent d’arrache-pied
Les croupiers jouent le tout pour le tout
Les cordonniers sont mis à pied
Les dessinateurs font grise mine
Les exterminateurs ont le cafard
Des militaires partent en retraite
Et les policiers se sont arrêtés
Les imprimeurs dépriment
Les météorologues aussi sont en dépression
Les pendus sont sur la corde raide
Les prostituées se retrouvent sur le trottoir
C’est vraiment une mauvaise passe..

 

Les-parisiennes-1.jpg

 

A l’école

 

Le professeur demande à l’élève le temps auquel sont conjugués  les verbes de la phrase qui suit :
Ils ne voulurent pas avoir d’enfant,  mais ils en eurent six.
L’élève répond : 
« C’est du préservatif imparfait. »

 

Les-Parisiennes-11.jpg Brèves de comptoir

 
C’est un italien dans la salle d’attente d’une maternité. Le médecin sort et lui dit :
– Félicitations : vous avez des quintuplés.
L’italien, très fièrement répond :
– C’est que voyez-vous… j’ai une espèce de canon …
Le médecin conclut :
– Eh bien, il faudrait peut-être penser à le nettoyer, parce que les bébés sont tout noir.
 
Un petit garçon arrive en courant vers sa mère :
– Maman, j’ai vu le coq s’accoupler dix fois, ce matin !
Sa mère :
– Va donc dire ça à ton père, il comprendra.
Le petit garçon va informer son père :
– Papa, maman m’a dit de te dire que j’ai vu le coq s’accoupler dix fois ce matin et que tu comprendrais…
Son père :
– Est-ce que les dix fois, c’était avec la même poule ?
– Non.
– Va donc le dire à ta mère, elle comprendra..

 

Les-Parisiennes-7.jpg

La crise ……

 

Après 35 ans de mariage, j’ai regardé ma femme et je lui ai dit :

– Chérie, il y a 35 ans on avait un petit appartement et une vieille voiture, on dormait sur le canapé en regardant une télé en noir et blanc de 41 cm, mais je dormais avec une jeune blonde de 25 ans ….

Maintenant nous avons une maison de 500 000 €, une Mercédès de 50 000 €, nous dormons dans un lit à eau et nous regardons une télé couleurs à écran plat de 130 cm. Et je dors avec une vieille de 60 ans ….

Ma femme qui est très vive d’esprit m’a répondu :

– Chéri, tu as juste à te trouver une jeune blonde de 25 ans, et mon avocat fera en sorte que tu te retrouves dans un petit appartement avec une vieille voiture, que tu dormes sur un canapé et que tu regardes une télé noir et blanc de 41 cm……

Les femmes sont incroyables !

Elles te  guérissent vite de ta crise de la soixantaine…..

 

 

Les Parisiennes 6

 

Bon-samedi.gif

13 comments

  1. ♥ dom ♥ dit :

    J’adore les parisiennes !!!
    Bon week-end.
    Bisoux

  2. joele dit :

    Merci pour ces gentilles bagounettes et bon w.e.
    Bises++

  3. mamydoux dit :

    Ah, les parisiennes de Kiraz, toute ma jeunesse….!!!

  4. quaquie dit :

    un sourire pour un matin grisounet. J’aime bien la crise… de la soixantaine !
    bisous et bon week-end à toutes

  5. malène dit :

    Génial, on, j’en redemande. Bon week end. Malène

  6. Marie Louise dit :

    Le préservatif imparfait, j’adore !!! Bonne fin de semaine …

  7. Fabienne dit :

    Bon moment de sourire!!!cela faisait longtemps que je n’avais pas vu les parisiennes!!

  8. annie.g dit :

    merci pour tes samedailles
    bon weekend

  9. vanille11 dit :

    Génial ce samedaille comme toujours! j’adore la crise de la soixantaine!j’aime beaucoup aussi les illustrations des parisiennes à longues jambes…je me prend à rêver d’avoir les mêmes jambes .Mais hélas !la réalité est bien là!
    bisous bon dimanche à mardi
    Vanille11

  10. Annette dit :

    Elles nous font bien rire ces blagounettes et nous donnent la bonne humeur pour le week-end. Bon dimanche

  11. Mimi dit :

    Des blagues qui font du bien en ce jour pluvieux.
    Bises.

  12. armide+pistol dit :

    Bien vu, cette réflexion sur la crise !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.