Le gâteau de Hélène Jégado

 

jean-teule-couverture-de-fleur-de-tonnerre

 

      Dans son nouveau livre, Jean Teulé raconte avec sa truculence coutumière la vie de Hélène Jégado, une bretonne qui devint sûrement la plus grande empoisonneuse de l’histoire ! J’ai lu ce livre il y a quelques temps et je me suis régalée, cet auteur est vraiment excellent.

Mais tu dois te dire lecteur, que viens faire ce livre dans notre journée cuisine ? Tout simplement il te faut savoir que la très charmante personne dont ce livre conte l’histoire, empoisonnait à tout vas autour d’elle principalement avec un gâteau dont la “qualité” avait fait sa réputation de bonne cuisinière.

En cherchant sur internet, j’en ai retrouvé ICI la recette de base (sans la mort au rat ! ) et je te la propose aujourd’hui. Seule modification, Hélène  utilisait de l’angélique dans sa recette et non des fruits confits divers. Cela masquait mieux le goût du poison …..

Le gâteau de Hélène Jégado

gateau helene jegado

Photo Les recettes d’Hojemaennel 

Ingrédients : 

• 250 g de farine

• 100 g de beurre

• 100 g de sucre en poudre

• 75 gr de fruits confits en petits morceaux

• 1 cuillère à soupe de raisins secs

• 50 gr d’amandes hachées

• 2 oeufs entiers

• 1 jaune d’oeuf (dorure)

• 5 g de bicarbonate de soude

• 1 pincée de cannelle en poudre

 

Comment procéder : 

• Dans un saladier, mettre le sucre, la cannelle, le bicarbonate et les oeufs.

• Ajouter le beurre en petits morceaux.

• Mélanger le tout sans oublier d’écraser le beurre afin qu’il se mélange facilement aux autres éléments.

• Ajouter petit à petit la farine.

• Pétrir le tout pour obtenir une pâte lisse.

• Ajouter les raisins, les fruits et les amandes hachées.

• Pétrir une nouvelle fois (votre boule doit être lisse mais pas trop ferme).

• Fariner un moule et y mettre la pâte.

• La tasser avec la main et la dorer avec un jaune d’oeuf.

• Décorer avec une fourchette.

• Mettre à four vif.

Hélène Gegado Hélène Jégado

 

21 comments

  1. flo dit :

    Merci à toi pour cette nouvelle recette de gâteau qui a l’air excellente …

    Quant à Jean Teulé, nous l’avons choisi plusieurs fois au club de lecture et j’ai beaucoup de mal avec son langage parfois …

    Très bon mercredi et gros bisous.

  2. quaquie dit :

    il est bien appétissant ce gâteau mais il vaut mieux savoir chez qui on va le déguster….
    merci pour la recette et pour l’idée du livre que je n’ai pas lu et qui me donne aussi envie que le gâteau
    bisous et bonne journée

  3. gregoire eve dit :

    envie de le faire mais et on obliger de mettre du bicarbonate de soude? et merci pour vos recettes super blog que j ai dècouvert y a pas longtemps eve

    • gene11 dit :

      Je ne pense pas. Le bicarbonate de soude (très vieux produit naturel) remplace la levure et rend les gâteaux plus digeste. On le trouve très facilement en grande surface ou en pharmacie.

  4. Darnaga dit :

    Je vais me régaler !

  5. Joelle09 dit :

    Maintenant que j’ai terminé le livre je vais pouvoir m’attaquer au gateau (sans le poison evidemment)
    Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzz
    Joelle

  6. Pili dit :

    Voilà un gâteau qui a une drôle d’histoire!

  7. peslette32 dit :

    Ah ces bretonnes il faut s’en méfier!,Dame Héléne avait un joli minois,comment lui refuser une part de son si bon gâteau!étant originaire de cette région je me sens obligée de lire ce livre et de faire ce beau gâteau,merci pour la recette,bisous.

  8. memie yoyo dit :

    merci pour la recette (sans la mort au rat) !!
    biz

  9. samar dit :

    oulalala quelle histoire je me laisserai bien par contre tente par ce delicieux gateau au fruits confits un regal
    bizz ma belle et merci pour cette belle histoire que je ne connaissais pas !

  10. gene dit :

    avec juste une tite pointe de mort au rat…non ??? mais non je rigole…..quoique….lol lol merci pour la recette et l’idée de lecture…bisous

  11. Marie louise dit :

    ça donne envie de lire, oui, c’est le même auteur qui a écrit Le Montespan, je crois ?

  12. Chris dit :

    D’accord à condition que ce ne soit pas chez Hélène!!

  13. Mimi dit :

    Merci pour cette recette que je vais tester. Et un gâteau qui a une histoire c’est encore mieux.

  14. Argo. dit :

    Perso, je tenterai jamais la recette. Et si le fabriquant de bicarbonate avait mis du poison à la place? Mmmm?

  15. Argo. dit :

    Excusatez pour la fôte d’orthographe fabriquant au lieu de fabricant. Errare humanum est, perseverare diabolicum…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.