Copier-coller

 

 

 

copier

 

 

       Cet article lecteur, n’était pas vraiment prévu. Il m’est venu à l’idée ce matin en voyant s’ajouter une nouvelle pièce à ma réflexion personnelle de la semaine.

 

       Si tu es abonné à d’autres blog que le nôtre, et ce serait souhaitable ( ! ), tu as pu sûrement lire plusieurs appels ou réflexions lancés ces jours-ci par des créateurs ou créatrices au sujet de la copie de leurs grilles. Après avoir lu celui de Chrystelle Raso ICI  et de Marie Suarez ICI qui toutes deux donnent des liens vers d’autres blogs de créatrices parlant du même problème, c’est autour de MTSA aujourd’hui d’en rajouter une couche ICI.

 

       Et ces articles s’ajoutent à un message (assez confus en fait)  que nous avons reçu dans la semaine passée, et qui nous demandait tout bonnement de lui donner une grille citée dans un de nos articles ! Domi et moi n’avons pas répondu à ce message car nous rappelons que sur notre blog, nous ne donnons JAMAIS de grille. Même si nous parlons de grilles gratuites, nous donnons TOUJOURS le lien vers le blog concerné de manière à ce que toi lecteur, tu puisses par toi même aller chercher ce qui est OFFERT.

 

       Mais ce message lorsqu’on le met en lien avec les articles cités plus hauts, me pose question sur cette facilité que nous avons maintenant pour trouver des grilles sur le net, grilles bien souvent nouvelles , et qui ne sont pas gratuites elles. Un petit clic et hop c’est imprimé, ni vu ni connu …… Et pour moi cette diffusion qui devient planétaire par internet, est tout à fait autre chose par son échelle, que la petite grille que l’on va prêter à sa bonne copine de club parce qu’elle a envie de broder le même modèle que celui que l’on vient de faire. Bien sûr certains créateurs comme Jean Louis Grandsire, ont détourné un peu le problème en ne vendant leurs productions que par internet en réduisant ainsi au maximum les charges et en vendant ses productions à un prix très attractif. Moi je veux bien, c’est une manière de faire en rapport avec la technologie actuelle. Mais si tous les créateurs se mettent à faire la même chose, que deviendront les salons que nous aimons tant ? Que présenteront alors ceux qui viendront exposer (s’ils ont encore envie et besoin d’exposer ! ) ? Celles et ceux qui n’ont pas internet, et ils sont encore nombreux, où iront-ils acheter leurs modèles ? Et nos jolies boutiques qui nous proposent fils, tissus, grilles et modèles d’un peu partout, que deviendront-elles ? Et puis à quoi sert-il d’accumuler autant de modèles dont nous n’aurons jamais le temps de broder le quart du tiers de ce que nous avons accumulé ?

       Je sais que certaines trouvent que les grilles peuvent être chères, mais la photo du modèle brodé (et cela prend du temps aussi de broder et finitionner un nouveau modèle à chaque fois ), l’imprimeur et le papier de bonne qualité pour la présentation plus la pochette pour emballer le tout, rien de cela n’est cadeau dans le commerce. Et ce bel emballage est pour moi un des premiers plaisirs lorsque j’achète un modèle. Pour certaines, c’est même devenu un objet de collection ! Nos créateurs ne vivent pas de l’air du temps, ils ont besoin des ventes de leurs collections pour continuer à nous présenter de nouveaux et beaux modèles. Ils ont besoin d’un revenu comme tout un chacun, et ce revenu, ils le doivent à leur travail de recherche, de conception et d’édition.

 

       Voici donc lecteur ma réflexion du jour. Tu vois, je ne prétends pas connaître la réponse, mais il me semble que si chacun et chacune pouvaient aussi se poser un peu la même question et y réfléchir aussi, une partie du problème serait déjà résolue.

 

       Après ce long moment de sérieux, il en faut aussi quelque fois, je te dis lecteur à bientôt sur La Passion au Bout des Doigts pour découvrir de nouveaux blogs de créateurs, ou de nouvelles broderies offertes par d’autres, et dont tu iras voir toi-même si elles peuvent t’inspirer de nouveaux et beaux ouvrages.


A la prochaine

 

18 comments

  1. christolchuk dit :

    coucou,
    moi aussi, je me suis déja posé ce genre de réflection, c’est pourquoi, j’achéte les grilles qui me plaisent et même si il est vrai que ce n’est pas donné, c’est ce qui fait vivre les créateurs et qui leurs permet de nous proposer des grilles magnifiques, moi, je n’offrirai que les grilles que je réaliserai de façon amateur pour le plaisir !!! bisou…

  2. ISAC dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec toi Geneviève.
    Si les créateurs se sont décarcassés pour toi, pourquoi aller les voler?! Il n’y a pas de plus grand plaisir que d’avoir l’original! Si les créateurs n’existaient plus, on ne ferait plus grand chose, tous ont quelque chose à nous apporter. Remercions les, de nous offrir leur créativité en leur achetant leurs œuvres! Une très bonne journée à tous et toutes! ISAC

  3. Noëlle dit :

    Et aussi chez Isa Vautier aujourd’hui

  4. Régine dit :

    Cela ne risque pas de m’arriver. Je ne comprends pas qu’en copiant une photo, on puisse obtenir un diagramme. De toutes façons j’aime bien avoir l’emballage et préfère me faire plaisir sur les salons (de Pexiora par exemple)où l’on a le plaisir de rencontrer les créateurs et en profiter pour leur demander des conseils.

  5. Josianne dit :

    Merci pour ce bel article. Beaucoup de personnes devraient penser comme toi. Je ne brode plus pour le moment, j’ai un autre centre d’intérêt, la dentelle aux fuseaux. Et là aussi le même problème se pose!!!! les photocopies circulent. Je travaille actuellement sur une gamme de bijoux en dentelle, je ne les mets pas sur mon blog pour le moment, mais je les présenterai au salon de Lyon Croix Rousse les 15 et 16 d’octobre. Un salon à ne pas manquer pour toutes les passionnés de fil.( en lien sur la page, expositions, de mon blog).
    Bonne journée amitiés
    Josianne

    • Gene dit :

      Merci pour l’annonce de ce salon dont nous reparlerons en temps utile et qui sera répertorié sur la page que produit Domi tous les mois avec les “sorties” à faire.

  6. Ramin Roseline dit :

    je suis bien d’accord avec vous et je suis navrée de ces piratages, Annick abrial vient aussi de mettre le même message sur son site.
    déjà en 2002 dans mes débuts de brodeuse le Marquoir de France Point de Croix mettait en garde avec cette phrase “le photocopillage tue la création”

  7. thalie dit :

    les grilles sont une chose mais le bonheur de rencontrer les créateurs mais aussi les boutiques loin de chez nous.
    en février j’étais avec mon homme venu de bordeaux et de passage nous avons fait un détour de 50 km pour venir vous voir, et j’ai eu plaisir à saluer Geneviève.
    voir “en vrai” les gens revoir l”atelier des elfes” que j’avais rencontrer à toulouse faire la connaissance de “rouge antique” et bien d’autre.
    je viens de lire le message sur le blog d’I Vaultier et là c’est pire quelqu un c’est carrément fait passer pour elle!!!
    courage vive les salons et à un de ces jours à pexiora, promis nous reviendrons

  8. mamydoux dit :

    J’en connais des collectionneuses qui enregistrent tout ce qu’elles trouvent mais qui seront mortent avant d’avoir brodé le quart du dixième de ce qu’elles ont pompé. Quand je pense que je n’ai même pas le temps de broder tout ce que j’achète…!!! Quel plaisir ont-elles? Peut-être devraient-elles se faire soigner car cela relève sûrement d’une compulsivité maladive : avoir, avoir… Pourquoi? Elles devraient se poser la question!!!

  9. Mimi dit :

    Ce pillage de grilles est le reflet du monde dans lequel nous vivons. On ne respecte plus rien et l’incivilité est présente à chaque instant.
    Créer une grille prend beaucoup de temps et il faut respecter le travail des créatrices.
    Bonne soirée.

  10. Annette dit :

    Je comprend tout à fait l’indignation des créatrices sur le piratage des grilles, je n’aurai jamais pensé qu’en copiant une photo on pouvait faire une grille et de plus s’en servir à son profit, quel mauvais esprit ! Pour ma part mon plaisir est d’acheter le modèle original dans les merceries locales ou dans les salons. C’est là où ont lieu des échanges avec des personnes partageant la même passion. Bonne soirée

  11. vanille11 dit :

    Je viens de lire l’article de Isabelle Vautier que j’adore…et je suis assez stupéfaite de voir jusqu’ou certaines sont capables d’aller…..Usurpation d’identité!!!bin ça alors! Il y a partager avec une copine et partager, voler, s’approprier….Finalement le net a des bons cotés comme de très mauvais….
    Je vous laisse, l’article de Isa V et le tiens m’ont beau coup attristée…..bisous vanille11

  12. peslette32 dit :

    Je suis entièrement d’accord avec cet article mais à ce jour je n’ai jamais trouvé ce genre de piratage sur les blogs que je parcoure,je préfère acheter la grille avec sa belle photo glacée dessus,tous ces créateurs devraient essayer de trouver ensemble une solution à leur problème,elle doit bien exister.Bisous

  13. Merci pour ton article. Il rappelle que derrière toute création il y a des “gens” ( et oui des personnes en chair et en os ) qui passe du temps à créer, imaginer , pour leur plaisir mais aussi celui des autres, et que si des modèles sont vendus c’est un choix de l’auteur qu’il faut respecter . CHAQUE PIRATAGE tue un peu plus la créativité car elle démoralise nos créatifs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.