Les oreillettes de Simone

Oeufs lait gif

 

Vous avez été plusieurs à me demander la recette de ce délicieux beignet traditionnel dans notre région et que nous appelons “les oreillettes”.

Ces gâteaux se faisaient généralement à l’époque où on tuait le cochon dans les fermes, ce qui donnait une grosse réserve de graisse fraîche pour pouvoir les cuire.

C’était donc l’hiver  et bien souvent à la Chandeleur que les oreillettes régalaient les petits comme les grands.

La tradition voulait aussi que l’on se reçoive les uns chez les autres à la veillée pour préparer ces desserts.  Il fallait étirer la pâte pétrie le matin de bonne heure par les femmes de la maison puis rien de plus simple : un vieux linge (propre !) étalé sur le genou, puis fariné. Ensuite chacun prenait sa boule de pâte, l’aplatissait de la paume de la main sur le genou et l’étirait ensuite en tournant tout doucement. On obtenait alors un grand disque fin, bien rond, aux bords légèrement roulottés qu’il suffisait ensuite de jeter dans la grande bassine à confiture pleine de graisse chaude pour le cuire.

Chaque famille repartait ensuite avec une assiette bien chargées d’oreillettes.

Je me souvient des grandes panières en osiers qui se remplissaient au fur et à mesure des cuissons et qui étaient ensuite stockées à l’étage pour plus de fraîcheur. Les oreillettes conservaient ainsi quelques temps, du moins quand quelques gourmands n’allaient pas y faire main basse pour améliorer le goûter du jour …..

Si le rouleau à pâtisserie a maintenant remplacé le genou,  la recette reste la même et Simone nous en régale à chaque fois qu’elle nous en porte au club. Voici donc la recette telle qu’elle se fait encore celon la tradition.

 

 

Les oreillettes de Simone

 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

6 œufs entiers

1 kg de farine de blé

100 g de beurre

2 cuillères à soupe de sucre fin

1 cuillère à café de sel

2 zestes de citrons non traités

1 zeste d’orange non traitée

3 cuillères à soupe de fleur d’oranger

Un peu de rhum (facultatif)

De l’huile pour la cuisson

 

Dans un grand plat creux, casser les œufs, ajouter les parfums, l les zestes d’agrumes ainsi que le sucre.

Commencez votre pâte aux fouets électriques. Bien battre les œufs avant d’incorporer la farine petit à petit en même temps que le beurre fondu chaud. (c’est bon pour la pâte, précise Simone)

Quand le fouet commence à prendre peine, continuer à pétrir à la main, et bien travailler la pâte.

La pâte doit être bien battue, la poser sur une planche à pâtisserie ou sur la table directement et la rouler dans tous les sens pour qu’elle soit bien liée.

Petit “truc” de Simone :

Déposer la pâte dans un sac plastique, et enrouler autour un gros pull de laine,  laisser à température ambiante pour reposer au moins 6 heures.

Fariner ensuite le plan de travail, prendre de gros pâtons de cette pâte et les étirer au rouleau finement. Couper de grands carrés et les cuire au fur et à mesure dans l’huile chaude.
Ou bien étirer toujours au rouleau de petites boules de la préparation pour avoir de belles oreillettes bien rondes.

Bien égoutter les oreillettes, les sucrer ensuite au sucre fin.

 

Voici lecteur de quoi régaler toute ta famille avec un dessert au composants simples et facile à faire.

 

 

 

Bon appétit

 

Gene

 

30 comments

  1. Ma. dit :

    Ca a l’air très bon, merci pour la recette,
    Ma.

  2. Chantal dit :

    Cela me donne très envie d en faire !
    Mais à la mode de chez moi …albigeoise depuis des génération… ( et recette du cahier de ma grand mère ) on y met en plus de la levure fraiche de boulanger …
    Et lorsqu on plonge les carrés de pâte dans la friture …ils gonflent comme des ballons … et les oreillettes ne craquent pas.
    Elles sont moelleuses … les parfums, par contre sont les mêmes.
    Mais j aimerais bien gouter celles de Simone…peut être y en aura t il sur le comptoir lors du salon !?
    Et bon courage à vous toutes…

  3. Nadou dit :

    Merci pour cette bonne recette. Le souvenir de soirées passées avec les voisins venus faire les oreillettes me sont revenues à l’esprit. Mon travail à moi, la petite fille, était de les sucrer.
    Ma Grand-Mère les parfumaient avec de la carthagène faite par mon papa.Elles étaient délicieuses.Quel souvenir….
    Par la même occasion j’en profite pour vous annoncer les “Puces des Couturières” qui auront lieu à Teyran (à côté de Montpellier) le dimanche 13 Mars à la Salle des Fêtes de 10h à 17h.
    Amicalement

  4. dom dit :

    Merciii !
    Coucou rapide : je vais récupérer mes nouvelles chaussures.
    Bon mercredi, de plus en plus froid !
    Bisoux, gene

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ ♥ dom ♥ Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

  5. josiane p dit :

    Merci pour cette recette……yapluka….

  6. Bernadette dit :

    Merci pour la recette, à tester.
    Bises
    Bernadette

  7. mariekafer dit :

    hum suis devant mon café et ça me dirait bien !!
    MERCI beaucoup
    bises et bonne journée

  8. Monique dit :

    Bonjour , que de bons souvenirs !!!!! Je vois ta maman les faire cuire Geneviève.
    Bisous .

  9. danielle 31 dit :

    Bonjour,

    Miam miam ces oreillettes, merci pour la recette.
    En lisant votre message, je me souviens de mon enfance et des oreillettes que faisaient mes tantes.
    Est ce que nous verrons des oreillettes pour le salon ? comme les meringues?
    Nous attendons vendredi avec impatience.
    Bonne journée, et bon courage pour la préparation de ces 3 journées.

  10. martine 66 dit :

    Chez nous les catalans on les appelle “les bougnettes” que nous faisons pour pâques c’est a dire bientôt!!
    Astuce pour celles qui en ont encore un: je mets ma pate a lever bie protégée bien sur…. sous l’édredon elle adore

  11. El Gato dit :

    En Normandie nous faisons des croustillons et en Provence des bugnes qui sont coupés par le milieu pour faire repasser la pâte
    Pour la recette désolée je ne fais que les manger
    Quelques rayons de soleil et un beau ciel bleu pur celles et ceux qui n’ont que de la pluie
    Bonne journée

  12. patricia 66 dit :

    Merci beaucoup Gene c’est la même chose effectivement que les bougnettes chez nous. Bonne journée

  13. geneu dit :

    Miam !!! Pour moi aussi de bons souvenirs, chez moi il y avait souvent plusieurs générations pour les faire, et pour perpétuer ces souvenirs, je les termine toujours avec les mains pour les affiner encore plus. Bises

  14. marie-anne dit :

    Merci pour la recette et tout à fait d’accord pour en gouter au salon. A bientôt.

  15. flo dit :

    Hier j’ai fait des bugnes, c’est le nom qu’on leur donne ici et on s’est régalés !!!

    Merci à toi et bon mercredi.

  16. lucky dit :

    merci pour la recette, je vais la faire car je ne connais pas!!
    belle journée

  17. Edwige dit :

    Bonjour Gene
    c’est ma madeleine de Proust. Je suis née en Algérie et ma mère et ma grand-mère faisaient ainsi.
    Je n’ai pas fait d’oreillettes depuis 20 ans au moins. Grâce à toi, je vais m’y remettre. même méthode, même geste ancestral.
    Merci ma belle et bonne journée à toutes
    C’est un plaisir toujours immense de te lire

  18. Mirelha dit :

    On peut aussi étirer la pâte avec justement une machine à pâtes ; cela paraît très facile. Les gourmandes de Fasètz la Lenga en Cabardés en préparent des panières entières pour régaler les frileux qui vont bientôt venir écouter des chants et du théâtre en occitan ! Moi, je n’ai le droit que de les sucrer !

  19. Nathalie B. dit :

    Effectivement, ce sont nos bougnettes, piiiraaates !! Allez une guerre gourmande des clochers va être lancée hihihi !! Ceci dit, je n’ai pas votre courage Mesdames pour les faire même si c’est très bon. J’ai par contre fait le cake de la semaine dernière en incorporant des poires et en intégrant la crème fraîche plutôt que le lait comme l’a suggéré Gene et il est topissime !!! Merci Gene pour le tuyau car effectivement,la crème fraîche le rend plus moëlleux.

  20. Marie louise dit :

    Et bien, voilà une recette à noter, avec les petites astuces authentiques c’est précieux !
    Merci à Simone et à toi, Gene !!!

  21. Annette dit :

    Merci beaucoup pour la recette

  22. kipik dit :

    Jvas faire ça ce WE. et j’espère me régaler. Je vous en donnerai des nouvelles. En tout cas : Merci beaucoup

  23. didine68 dit :

    Miam,je croyais avoir la bonne recette mais la mienne n’est pas parfumée, je vais prendre l’option recette de Simone ça a l’air trop top.
    Merci et bonne soirée.

  24. Agathe lluvia dit :

    J’ en ai l’ eau à la bouche………Je vais essayer………A bientôt. Bizz.

  25. Galianna dit :

    Merci pour cette recette.

  26. Mariège dit :

    Miam ! miam ! que c’était bon ! Merci Simone !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.