Cœur de veau braisé aux carottes

 

ma_recette_du_jour_jp 

 Pour aujourd’hui, une recette encore très simple et économique lecteur.

Nous ne pensons pas souvent utiliser des abats qui sont pourtant bien préparés, très bons et d’un prix intéressant. En voici un exemple réalisé il y a quelques jours et que tout le monde a aimé. Ma recette de base est celle de Marmiton.

Cœur de veau braisé aux carottes

 

Cœur de veau:carottes

 

Ingrédients (pour 6 personnes) :

– 1 coeur de veau entier
– 800 g de carottes
– 2 oignons moyens
– minimum 6 gousses d’ail
– 1 cuillère à café de poivre noir en grains
– 1 cuillère à soupe de beurre
– sel, poivre

 

– Nettoyer le coeur de veau à l’eau courante, couper si besoin les vaisseaux…. 

– Peler les carottes et les couper en bâtonnets de 5 cm, peler les oignons et les couper en 4 . 

– Faire fondre le beurre dans une cocotte et y faire saisir le coeur rapidement à feu vif. 

– Quand il à un peu grillé sur toutes ses faces, baisser le feu au minimum, rajouter dans la cocotte les oignons et les gousses d’ail non pelées, puis les carottes, le poivre et saler selon le goût en dernier. 

– Fermer la cocotte et faire cuire 1 h30 à 2 h à feu très doux en retournant le coeur 2 ou 3 fois pendant la cuisson. 

– Servir bien chaud avec les gousses d’ail que chacun ouvrira dans son assiette.

Ma personnalisation :

J’ai remplacé les oignons par des échalotes.
J’ai déglacé ma cocotte avec 20 cl de vin blanc avant d’ajouter les légumes.

Y a plus qu’à ……….

à table 

Gene

9 comments

  1. Mirelha dit :

    Pas de coeur pour moi ! rien que l’idée me hérisse, mais bon, si tu l’aimes…

    Où étiez-vous passées, hier mardi ? Je suis venue pour récupérer mon “oeuvre” et j’ai trouvé porte de bois (enfin, pas tout à fait : de charmantes jeunes femmes m’ont dit que vous aviez émigré mais elles ne savaient pas où).
    A mardi prochain ?

    • gene11 dit :

      Et oui, exceptionnellement il n’y avait pas club mardi car le local était occupé pour une autre activité. Mardi prochain, nous y serons toujours fidèles au poste. Ça t’apprendra à ne pas m’avoir prévenu de ta visite lol

  2. quaquie dit :

    c’est vrai qu’on pense trop rarement aux abats. Et pourtant j’ai des souvenirs de mou de veau ou de langue de boeuf que cuisinait ma mamie…
    merci pour cette recette qui remet ces “bas morceaux” à l’honneur

  3. Chez Mamicoco dit :

    Veau , carottes une alliance va bien
    Merci pour le petit rappel
    Bisous

  4. Pili dit :

    C’est vrai que ce sont des morceaux souvent délaissés, mais pourtant très bons! Et appréciés du porte-monnaie!

  5. caprice37 dit :

    Merci pour cette excellente recette, cela ma ramenée plus de 20 ans en arrière, ma grand mère m’en faisait souvent, elle était une super cuisinière et je me régalais à chaque fois….

  6. Marie louise dit :

    Ma mère faisait une sorte de ragoût à la manière du Bourguignon, avec en petits morceaux, du coeur, du foie et du mou ! Les pommes de terre cuisaient avec, j’en ai un bon souvenir, mais ne l’ai jamais refait…

  7. patricia 66 dit :

    ça me rappelle aussi les recettes de ma grand mère

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.