Mes poires au vin

Top chef gif

 

Nous avons dans notre jardin un vieux poirier au tronc noueux et qui penche de plus en plus au fil des ans. Au printemps sa floraison est spectaculaire, et s’il le veut bien, il produit au mois de juin-juillet de petites poires vertes que nous appelons dans la région « pérots » (prononcer toutes les lettres !). Ces poires ne sont pas terribles à maturité, par contre cuites, elles sont un délice.

Voici la recette traditionnelle telle que la faisait ma maman tous les étés.

 

Mes poires au vin

 

Poires au vin 1 

 

Ingrédients

 

3 petites poires par personne ou 1 grosse

Vin rouge

Sucre en poudre

Cannelle en poudre

Poivre en grain

Clous de girofle

 

Pendre une casserole à fond plat et large, style sauteuse.

Déposer les poires non pelées serrées les unes contre les autres pour qu’elles se tiennent debout.

Verser du vin jusqu’au 3/4 de la hauteur des poires.

Ajouter une petite cuillère à soupe de sucre par personne.

Ajouter pour 4 à 5 personnes, 4 grains de poivre, 4 clous de girofle et une petite cuillère à café de cannelle en poudre.

Couvrir le récipient.

Porter doucement à ébullition, tourner un peu les poires de temps en temps pour qu’elle prennent bien le jus.

Piquer les poires pour s’assurer de leur cuisson. Lorsqu’elles sont tendres,  les déposer dans un plat creux.

Laisser réduire à découvert le jus pour obtenir un sirop épais .

En napper les poires et mettre au frais.

A toi d’ajuster lecteur la quantité de sucre pour cette recette. Mes petites poires à cuire sont assez âpres et demandent un jus de cuisson assez sucré. Si tu utilises des poires du commerce, déjà mûres, il faudra peut être en mettre un peu moins et adapter aussi le temps de cuisson qui sera alors plus court.

Tu peux servir ces poires en dessert bien frais, ou bien les accompagner d’une boule de glace, ce qui n’est pas mal non plus.

 

Voila, simple et pas cher, vite réalisé, ce dessert ne se démode pas et s’apprécie bien en été.

 

Miam miam 

Gene

 

Labastide Rouairoux (2)

 

LB-3 

 

Deuxième étapes pour notre visite à la salle des fêtes du village où étaient concentrées les principales expositions.

 

Si tu ne connais pas cette créatrice dont les photos des oeuvres vont suivre, tu vas être je pense agréablement étonné lecteur. Elle était au salon de Toulouse l’année passée, cela rappellera des souvenirs à certaines j’en suis sûre.

 

MCH 1 

 

Cette personne a accepté que nous prenions des photos de ses travaux, et nous a très gentiment expliqué comment elle procédait, quelles étaient ses sources d’inspiration, etc …… Une artiste talentueuse et qui ne se prend pas la tête, c’est vraiment agréable.

 

MCH 10 

Comme tu vas le voir ses oeuvres sont de différents formats, certaines assez réalistes, d’autres beaucoup plus modernes. Elles utilisent des techniques très différentes, tout comme les matériaux choisis, pour arriver à donner ce que souhaite Marie-Christine Hourdebaigt.

 

MCH 4  

 

MCH 3  

 

 

MCH 2 

 

 

MCH 9  

 

 

MCH 8  

 

 

MCH 7 

 

 

MCH 6 

 

 

MCH 5 

 

Si certaines des oeuvres présentées sont de grands formats, il y en avait aussi de beaucoup plus petits et toutes aussi inspirées.

 

MCH 11 

 

Si tu veux voir d’autres photos peut être complémentaires aux miennes lecteur, tu peux te rendre sur le blog de Quaquie ICI qui était à Labastide de Rouairoux avec nous, comme chaque année et qui a beaucoup aimé cette artiste.

 

A suivre gif 

Gene