Un Samedaille dans le vent !

 

 

 

 

 

 

 

Et bien lecteur, je te le confirme, dans le sud-ouest ça souffle et on s’accroche aux branches !

Cela ne m’empêchera pas de te préparer ta page de fin de semaine, rassure toi.

On y va avec quelques photos de sculpture totalement détournées de leur fonction initiale et qui illustreront notre propos.

 

 

 

Deux amis discutent : 

– C’est ta voiture ?

  – Oui et non.

  – Comment ça ?

  – Pour les courses, c’est celle de ma femme, pour aller en boite, celle de ma fille et, pour le football, c’est celle de mon fils. Pour le plein d’essence, c’est la mienne !…

 

  Une femme dit à son mari :

– As-tu remarqué ? Chaque fois que nous allons chez ma mère à l’improviste, elle n’est pas chez elle !  Comment expliques-tu ça ?

  – La chance, ma chérie, tout simplement !

 

 

 

 

POUR PARFAIRE NOTRE CULTURE 

Pour les férus de la langue française, un petit bijou que vous ne connaissiez peut-être pas.

· Le plus long mot palindrome de la langue française est «ressasser ».  C’est-à-dire qu’il se lit dans les deux sens.

· « Institutionnalisation » est le plus long lipogramme en « e ».  C’est-à-dire qu’il ne comporte aucun « e ».

· L’anagramme de « guérison » est « soigneur »  C’est-à-dire que le mot comprend les mêmes lettres.

· « Endolori » est l’anagramme de son antonyme « indolore », ce qui est paradoxal.

· « Squelette » est le seul mot masculin qui se finit en « ette ».

· « Où » est le seul mot contenant un « u » avec un accent grave.  Il a aussi une touche de clavier à lui tout seul !

· Le mot « simple » ne rime avec aucun autre mot. Tout comme « triomphe », « quatorze », « quinze », « pauvre », « meurtre , « monstre », « belge », « goinfre » ou « larve ».

· « Délice », « amour » et « orgue » ont la particularité d’être de genre masculin et deviennent féminin à la forme plurielle. Toutefois, peu sont ceux qui acceptent l’amour au pluriel. C’est ainsi!

« Oiseaux » est, avec 7 lettres, le plus long mot dont on ne prononce aucune des lettres : [o], [i], [s], [e], [a], [u], [x] .

« oiseau » est aussi le plus petit mot de langue française contenant toutes les voyelles.

 

 

 

 

Un groupe de chasseurs, dont un bègue, parcourt la savane.

Tout à coup, le bègue se met à hurler :
– Hip… hip… hip… !
Les autres s’écrient :
– Hourra !
Et ils se font tous piétiner par une bande d’hippopotames.

(Déjà passé mais je l’aime trop !!!)

 

 

 

 

Vanitas Vanitatum etc …

Un comédien vaniteux contemple la plaque commémorative fixée sur la façade de la maison natale d’un écrivain célèbre. Il dit à l’ami qui l’accompagne :
Je me demande bien ce que l’on inscrira sur ma maison après ma mort.
 – Maison à vendre.

 

Ne nous trompons pas.

Au commissariat de police, un inspecteur établit la fiche d’identité d’un prévenu.

– Nous disons donc : nez aquilin, bouche moyenne…

– Non, non, rectifie le prévenu : né à Marseille, Bouches-du-Rhône.

 

 

Non non lecteur, nous ne sommes pas concernée !

 

 

 

J’ai toujours quelques vidéos à partager …

J’adore ce petit sketch décapant.

 

 

 

 

Gene

Elle recherche … et plus

 

 

 

 

 

Voici le message que j’ai reçu il y a quelques jours de la part de Huguette :

 

Bonjour,

Je me permets de vous adresser ce message, je suis à la recherche de deux diagrammes de points comptés, pour faire une surprise à mes garçons, je cherche une grille pour broder un camping-car, et une deuxième grille pour broder un canoe-kayak. Si une de vos « croixpinettes », en possède une ou les deux je la remercie de me le faire savoir, bien entendu je rembourse les frais et vous remercie d’avance pour votre aide…

 

Voila lecteur, tu sais tout. Comme d’habitude un mail direct à mon adresse ou une réponse par commentaire si tu peux aider notre croixpinette de blog. Ensuite je vous mettrai en liaison les unes et les autres.
………………………
…..
Un ajout avec ce lien lecteur vers un ouvrage qui m’a séduit tout au long de son avancement lorsque la brodeuse nous le détaillait au fur et à mesure. Beaucoup d’entre vous connaissent ce blog j’en suis sûre, mais pour celles et ceux qui l’ignoreraient, je leur propose d’aller chez :
Véronique de Un jour à broder et de faire défiler les photos concernant cet ouvrage :
.
.
.
.
Ne pas hésiter à agrandir les photos pour admirer de plus près le travail de broderie réalisé. Et de revenir sur les articles qui lui ont été consacrés précédemment.
.
Moi j’adore, et toi lecteur ?
.
…………………………..
…..
.
Gene
.
.