Archive for Recettes – Les autres

Roses feuilletées de pommes au chèvre et des stats affolantes

 

 

 

C’est le jour habituel de ta recette lecteur. Nous changeons d’année, mais nos rubriques restent les mêmes aux même jour.

D’ailleurs lecteur, si tu souhaitais que je développe d’autres sujets (dans mes compétences) tu peux me les proposer, et j’étudierai tes propositions pour voir si c’est possible ou pas.

Autre chose, dans mon titre, je te parle de stats, ou en bon français, de statistiques. Si tu n’es pas un habitué du fonctionnement des blogs, je t’explique que j’ai un tableau quotidien qui me donne le nombre de vues de chaque page éditée, et ce, imagé par des colonnes plus ou moins hautes suivant ce chiffre.
Et … stupéfaction hier quand j’ai vu une immense colonne qui me disait : plus de 5 000 vues !
Ce chiffre ne te dit rien lecteur ?
Pour te donner une meilleure idée, il est plutôt habituellement entre 1 600 et 2 000, ce que je trouve très honorable déjà. D’où mon étonnement en le doublant et même plus hier.

Pourquoi ? Et bien je n’en sais rien.
Je ne pense pas que le sujet « Bonnets tricotés » attire autant de monde quand même.
Un doute peut être, Vava de Talon Aiguilles a publié sa page agenda avec la date de notre salon de février, en précisant sa participation à cette manifestation…..
Si c’est le cas, je lui dis un grand merci et lui propose de reparler de nous aussi souvent qu’elle voudra  😆

 

 

Après ce long bavardage qui t’a peut être modérément intéressé lecteur, passons à notre recette du jour donnée par Mariège la semaine dernière. C’est une recette sucrée/salée qui fut très appréciée lors de l’apéritif du Nouvel An en famille.

Cette idée provient du blog Fromages de chèvre

 

Roses feuilletées de pommes au chèvre

 

 

Pour une douzaine de roses (dans un moule à petits muffins) ou six roses (moule à muffins taille standard)

 

Ingrédients

1 pâte feuilletée
de la confiture de figues
2 pommes (ici royal Gala)
fromage de chèvre

1 – Lavez les pommes, coupez-les en deux. Coupez chaque moitié en fines tranches avec un couteau bien aiguisé.
2 – Portez à frémissement de l’eau dans une casserole et plongez les lamelles de pommes. La cuisson se fait très rapidement, 20 secondes, le temps que les tranches s’attendrissent.
3 – Retirez-les de l’eau.
4 – Coupez des bandes dans la pâte feuilletée et tartinez chacune avec de la confiture de figues.
5 – Placez les lamelles de pommes sur chaque bande en les faisant se chevaucher et en laissant dépasser la moitié (côté bombé vers l’extérieur)
6 – Roulez la pâte sur elle-même et déposez la rose dans la cavité du moule à muffins.
7 – Faites préchauffer votre four à 180 ° et enfournez pour 20 minutes. Démoulez sur une grille et ajoutez tout de suite sur les roses des petits dés de chèvre qui vont fondre dans le cœur.

 

Cette façon de faire a beaucoup de succès sur internet, et il y a de nombreuses recettes et plusieurs vidéos pour voir comment rouler les pommes ou comme ICI par exemple avec ce pas à pas en photos.

Plusieurs recettes conseillent d’ajouter un peu de jus de citron dans l’eau de cuisson des tranches de pommes, il me semble que l’idée est bonne pour garder une belle couleur aux fruits.

Il faut ensuite bien égoutter ces tranches avant de les rouler.

 

Voila lecteur, la version sucrée doit être aussi délicieuse. A toi de nous dire si ton essais a été concluant ou pas.

 

 

Gene

 

 

 

Ma tarte à l’oignon

 

 

 

 

Il y a quelques jours, je voulais utiliser une pâte à tarte du commerce qui allait arriver en fin de vie dans peu de temps.

Je voulais un plat salé et pas un dessert.

Alors ? Alors ?
Que faire avec ?
Que me propose le sieur Google et les cuisinières du Web ?
Et puis, autre question fondamentale, que me reste-t-il dans mon frigo et mes placards ?

Finalement, la réponse à toutes ces questions s’est résumée à … une tarte à l’oignon dont la recette fut un mix de ce que j’avais lu sur mon écran en fonction de ce que je pouvais utiliser de mes provisions du jour.
Et ma fois, à la dégustation, le résultat a été une agréable surprise puisque plusieurs des copines dégustatrices m’ont demandé la recette que je viens partager avec toi lecteur.

 

Ma tarte à l’oignon

 

 

Un fond de tarte

2 œufs

4 beaux oignons

1 briquette de 25 cl de crème fraîche

2 petits fromages de chèvre (style Pélardon), assez secs

80 g d’emmental

moutarde

huile d’olive

 

– Préchauffer le four à 180°C

– Étaler la pâte à tarte dans le moule choisi et réserver au frais.

– Émincer les oignons et les mettre à blondir dans l’huile chaude, jusqu’à ce qu’ils soient tendres.

– Pendant ce temps, râper l’emmental ainsi que les fromages de chèvre et mélanger le tout avec les œufs battus et la crème fraîche.

– Reprendre la pâte à tarte , étaler une couche de moutarde sur le fond. On ne doit plus voir la pâte.
Recouvrir avec les oignons cuits et verser le mélange liquide par dessus.

– Glisser la tarte dans le four et cuire 30 à 40 mn, suivant les fours. Elle doit être bien dorée.

– Servir chaude ou froide avec une bonne salade verte.

 

Mes commentaires :

Pour la pâte, c’est au choix de chacun, brisée ou feuilletée, faite maison ou pas, je ne suis pas sectaire sur le sujet !

J’ai utilisé de la moutarde dite « à l’ancienne », là aussi, c’est suivant les stocks disponibles.

En fait je n’ai pas râpé mais mixé mes petits fromages de chèvre, plus facile et identique pour le résultat de la tarte une fois cuite.

Si le mélange à verser sur les oignons est un peu épais, lui ajouter du lait pour le détendre un peu.

On peu râper un peu d’emmental sur le dessus de la préparation avant de la passer au four.

Je n’ai pas mis de sel, la moutarde, les fromages l’étaient suffisamment pour relever. A toi de voir lecteur si tu préfères en ajouter ou pas.

Cette recette m’a permis d’utiliser mes petits fromages de chèvre que nous préférons frais et pas trop forts en goût comme ils le devenaient en séchant. Ils sont un élément essentiel de la recette.

 

A toi de faire lecteur,
tu nous dis si tu as aimé et réussi ma recette
qui est vraiment très facile.

 

 

Gene