Archive for Recettes – Les autres

Ma tarte à l’oignon

 

 

 

 

Il y a quelques jours, je voulais utiliser une pâte à tarte du commerce qui allait arriver en fin de vie dans peu de temps.

Je voulais un plat salé et pas un dessert.

Alors ? Alors ?
Que faire avec ?
Que me propose le sieur Google et les cuisinières du Web ?
Et puis, autre question fondamentale, que me reste-t-il dans mon frigo et mes placards ?

Finalement, la réponse à toutes ces questions s’est résumée à … une tarte à l’oignon dont la recette fut un mix de ce que j’avais lu sur mon écran en fonction de ce que je pouvais utiliser de mes provisions du jour.
Et ma fois, à la dégustation, le résultat a été une agréable surprise puisque plusieurs des copines dégustatrices m’ont demandé la recette que je viens partager avec toi lecteur.

 

Ma tarte à l’oignon

 

 

Un fond de tarte

2 œufs

4 beaux oignons

1 briquette de 25 cl de crème fraîche

2 petits fromages de chèvre (style Pélardon), assez secs

80 g d’emmental

moutarde

huile d’olive

 

– Préchauffer le four à 180°C

– Étaler la pâte à tarte dans le moule choisi et réserver au frais.

– Émincer les oignons et les mettre à blondir dans l’huile chaude, jusqu’à ce qu’ils soient tendres.

– Pendant ce temps, râper l’emmental ainsi que les fromages de chèvre et mélanger le tout avec les œufs battus et la crème fraîche.

– Reprendre la pâte à tarte , étaler une couche de moutarde sur le fond. On ne doit plus voir la pâte.
Recouvrir avec les oignons cuits et verser le mélange liquide par dessus.

– Glisser la tarte dans le four et cuire 30 à 40 mn, suivant les fours. Elle doit être bien dorée.

– Servir chaude ou froide avec une bonne salade verte.

 

Mes commentaires :

Pour la pâte, c’est au choix de chacun, brisée ou feuilletée, faite maison ou pas, je ne suis pas sectaire sur le sujet !

J’ai utilisé de la moutarde dite « à l’ancienne », là aussi, c’est suivant les stocks disponibles.

En fait je n’ai pas râpé mais mixé mes petits fromages de chèvre, plus facile et identique pour le résultat de la tarte une fois cuite.

Si le mélange à verser sur les oignons est un peu épais, lui ajouter du lait pour le détendre un peu.

On peu râper un peu d’emmental sur le dessus de la préparation avant de la passer au four.

Je n’ai pas mis de sel, la moutarde, les fromages l’étaient suffisamment pour relever. A toi de voir lecteur si tu préfères en ajouter ou pas.

Cette recette m’a permis d’utiliser mes petits fromages de chèvre que nous préférons frais et pas trop forts en goût comme ils le devenaient en séchant. Ils sont un élément essentiel de la recette.

 

A toi de faire lecteur,
tu nous dis si tu as aimé et réussi ma recette
qui est vraiment très facile.

 

 

Gene

 

Mon poulet façon basquaise

 

 

 

Cette façon de préparer le poulet, c’est une de mes « madeleines » à moi. J’ai découvert cette recette lorsque j’étais ado, chez une amie dont la maman la préparait divinement, alors que je n’en avais jamais mangé à la maison. La façon dont j’avais « nettoyé » mon assiette avait enchanté la cuisinière en question !

Depuis j’essaie de reproduire cette recette et je crois que la dernière fois, c’était pas mal du tout, aussi bon que dans mon souvenir.

Non lecteur, je n’ai rien inventé comme d’habitude, mais cela me faisait plaisir de partager cette recette avec toi. Peut être que en fait, toi aussi,  tu ne l’as jamais cuisiné de cette façon ton poulet ?

De plus c’est la bonne saison pour les poivrons.

 

Mon poulet façon basquaise

 

 

Ingrédients

2 cuisses avec contre cuisse de poulet
1 gros oignons
2 ou 3 gousses d’ail
4 gros poivrons rouge
2 ou 3 belles tomates
(ou coulis de tomates)
huile d’olives
thym de Provence, 1 feuille de laurier
Piment d’Espelette en poudre
sel et poivre

 

Dans une cocotte à fond épais, (en fonte pour moi), faire revenir les morceaux de poulet dans  l’huile chaude. Quand les morceaux sont bien dorés, les poser dans un plat creux et réserver .

Dans cette même cocotte verser l’oignon  émincé, les poivrons pelés (plus digeste) et coupés en lanières puis en dernier pour ne pas le bruler,  l’ail épluché, dégermé et coupé en lamelles.

Faire revenir 5 à 6 minutes le temps que l’oignon soit légèrement doré, ajouter ensuite les tomates pelées, épépinées et coupées en petits morceaux, le thym, le laurier, les épices. Cuire10 à 15 minutes de plus puis ajouter les morceaux de poulet.

Cuire à feu doux une  petite heure en surveillant que la sauce n’accroche pas et suivant la tendreté de la viande utilisée. Si besoin, ajouter un peu d’eau chaude pour terminer la cuisson.

Servir avec un riz blanc pour un plat plus complet ou des pâtes natures.

 

C’est tout lecteur et c’est délicieux. Comme souvent, ce plat est encore meilleur le lendemain réchauffé.

Pour ma part, je n’hésite pas sur la qualité du poulet acheté qui contribue fortement à la réussite de la recette. Là je l’ai utilisé en morceaux, mais lorsque la famille est au complet, c’est un beau poulet qui court dans nos campagnes qui se retrouve dans ma cocotte.

Je préfère peler mes poivrons avant car la peau n’est pas toujours digeste, et en vérité je n’aime pas trop la trouver dans la sauce quand elle se sépare de la chair du poivron…
J’ai pour cela un couteau que m’a offert une amie il y a peu, et dont je me demande depuis comment j’ai pu faire jusqu’à maintenant sans cet outil de cuisine si précieux.
Marque Victorinox chez son quincailler  ou sur internet sans problème. Un investissent très rentable lecteur.
Le nom précis est Éplucheur à tomate.

 

J’ai vu des recettes sur internet sans Piment d’Espelette. Quelle hérésie !!!!  Il est l’épice à ne pas oublier surtout pour en relever la saveur et à doser suivant les goûts de chacun.

Je te souhaite bon appétit lecteur et à bientôt pour d’autres trouvailles.

 

 

 

Gene