Un Samedaille sous la pluie

 

 

 

Il repleut depuis la nuit dernière, c’est une bonne pluie (pour le moment !) et la terre en a encore besoin chez nous pour reconstituer ses réserves. Un temps à broder ….

Un temps à profiter de ce nouveau Samedaille.

 

Je crois que ce « traverser la rue » aura pas mal inspiré les humoristes de tout poil (merci Dom)

 

 

 

 

 

Au restaurant

Une cliente interpelle le maître d’hôtel:

Vous arrive-t-il de changer les nappes , elles sont dégoûtantes!

Je ne sais pas Madame , je ne suis là que depuis deux ans .

 

A la table d’une brasserie

-Alors cette crème renversée , elle arrive ?

-On la ramasse Monsieur , on la ramasse !

 

Dans une auberge de campagne un gros chien assis au pied d’une table regarde fixement un client .

Garçon pourquoi ce chien me fixe-t-il ainsi ?

 – Il a juste reconnu son assiette .

 

 

Tant qu’à traverser la rue, faisons le en voiture  sans dépasser la vitesse autorisée bien sûr ………..

 

 

Bon aucun rapport avec les précédents … Manque d’activité physique peut être ?

 

 

 

Humour paysan

Un paysan débarque dans un magasin d’ameublement avec 2 gros bidons de lait qu’il s’empresse de mettre sur le comptoir, près de la caisse, en disant au vendeur:

– Tenez mon ami, comme prévu, voici 2 bidons de lait.

– 2 bidons de lait ? Mais pour quoi faire monsieur ?

– Et bien, quand j’ai acheté mon nouveau canapé le mois dernier, vous m’avez bien précisé que je devrais vous payer par traite, non ?

 

Tu connais ça hein lecteur ?

 

 

 

Deux amants  classique mais bon !

Un homme et une femme sont en train de faire l’amour et, tout d’un coup, il demande:

  – Dis donc, chérie, ton mari va rentrer à quelle heure? Parce que je n’aimerais pas le croiser. C’est quand même mon meilleur ami…

  – Ne t’inquiète pas, il ne rentre pas avant une heure.

  Le téléphone sonne.

  La femme répond :

  – Oui, bonjour mon chéri … Bien mon chéri … 
>
D’accord mon chéri … A tout à l’heure mon chéri.

Puis, elle se tourne vers son amant :

  – C’était mon mari. On a une heure de plus.

  – Ah oui, comment ça?

  – Il est en train de jouer au tennis avec toi.

 

La vidéo qui fait tourner les têtes !

Je ne sais pas ce que tu en penses lecteur, mais moi, tu ne me feras pas monter sur un de ces engins pour tout l’or du monde !!!

 

 

 

Gene

 

Après l’exposition, parlons un peu du futur salon 2019

 

 

 

 

Ce n’est pas tout de t’avoir bien parlé de l’exposition de Tchatche et Petits Points, il nous faut maintenant nous intéresser à notre futur salon dont la date approche petit à petit.

Si tu l’as remarqué lecteur, dans la colonne de droite, fiston nous a placé l’affiche que je te présente aussi ci-dessous en format un peu plus réduit .

Tu peux la copier sans problème lecteur pour la diffuser où bon te semblera, nous ne refusons aucune publicité gratuite !!!

 

 

 

 

Ce beau gâteau sur la gauche est là pour te rappeler que nous fêterons en 2019, les 10 ans de ce salon.
Oui lecteur, le temps passe, nos cheveux blanchissent, certains ont quitté l’association, et d’autres ont proposé leur aide pour essayer de continuer.

Je te rappelle lecteur que comme chaque année un concours est lancé sur le thème « Joyeux Anniversaire » avec une nouveauté : tu pourras donner ton opinion à ce sujet par un vote participatif . Ce vote sera labellisé « Prix du public ». Le résultat en sera donné le dimanche, en fin d’après-midi pour laisser à tous le temps de déposer un vote dans l’urne prévue à cet effet.

Un lien vers les modalités du concours ICI.

Mai aujourd’hui je voulais surtout te parler d’un  imprévu qui vient s’ajouter cette année à ce salon.

Si tu es un fidèle tant du salon comme du blog, tu sais que nos bénéfices sont chaque année reversés à des associations locales qui s’occupent d’enfants malades ou en difficultés.
Ils sont le produit des entrées, de la vente des pâtisseries et boissons, de la vente des fils spéciaux et de la tombola.

Pour l’année 2019, à  la suite de  la tempête qu’a connu notre département, cette somme sera intégralement reversée à une ou plusieurs écoles de ces villages qui ont tant souffert, (celle de Conques sur Orbiel  par exemple a été entièrement dévastée).

Au mois de mars, un fois le battage médiatique un peu retombé, nous pensons que les mairies auront encore mieux visualisé leurs besoins à ce sujet et nous serons en mesure après concertation avec les élus, les directeurs d’écoles,  d’apporter un chèque directement sur place.

Tu sais donc d’avance cette fois-ci lecteur, vers qui seront acheminés ces bénéfices lorsque tu viendras sur place faire tes achats ou bien que tu commanderas nos fils spéciaux par correspondance.

 

 

 

 

Gene