Un Samedaille de dimanche ….

 

 

 

 

Ne me demande pas pourquoi lecteur, mais je me suis trompée de jour pour programmer mes derniers articles. J’ai vécu avec un jour de décalage, la chaleur doit me taper un peu sur la tête ….

Mais rien n’est perdu et tu auras tout de même ton Samedaille aujourd’hui car mieux vaut tard …. que pas du tout !

Allez c’est parti avec un sujet principal qui n’a aucun rapport avec moi ni avec toi lecteur ….

 

Le conseil reste valable même si les vacances sont arrivées pour tous ou presque.
.

 

 

Le cheval et l’âne

 

Un âne et un cheval broutent de l’herbe dans un pré, depuis près de trois heures.

Le cheval dit à l’âne :
– J’en ai marre de brouter, viens chez moi, je t’offre un coup à boire.

L’âne acquiesce et ils se rendent tout les deux chez le cheval. Arrivé chez ce dernier, l’âne remarque une multitude de trophées sur des étagères ainsi qu’un tableau représentant un cheval et un jockey brandissant une coupe.

L’âne demande au cheval :
– C’est toi sur le tableau ?

Le cheval répond :
– Oui, c’est quand j’ai remporté le Grand Prix d’Amérique il y a quelques années.

Impressionné, l’âne demande :
– Et toutes ces coupes ?

Le cheval répond fièrement :
– Ce sont les nombreux prix que j’ai remporté durant ma carrière.

L’après midi passe, et en partant l’âne propose au cheval de venir chez lui le lendemain, ce que le cheval accepte.

Le lendemain, l’âne cherche dans toutes les brocantes de la ville des coupes ou tableaux, histoire de se faire un peu mousser auprès de son ami le cheval. Mais il ne trouve rien, excepté un tableau de zèbre qu’il achète sur le champs. Une fois chez lui, il accroche le tableau dans l’entrée, bien en vue, pour que le cheval ne puisse pas le rater.

Le cheval tape à la porte. L’âne l’accueille :
– Entre mon ami ! bienvenu chez moi.

Évidemment, le cheval ne peut que remarquer cette immense toile de zèbre qui trône au milieu de l’entrée, et interpelle l’âne :
– Oh l’âne, ne me dit pas que c’est toi sur le tableau !

Et l’âne répond :
– Bien sûr que c’est moi, lorsque je jouais à la Juventus de Turin……

 

Un âne qui ne connait pas « l’ortografe » ….

 

 

 

Histoire d’âne encore ….

Un curé va voir son collègue qui est le curé du village voisin.

– Cher collègue, il faut absolument que tu me confesses tout de suite.
 – Oui bien sûr, je t’écoute.
 – Hier soir, j’ai rendu visite à une jeune et belle veuve de mon village pour la consoler de la perte de son mari. Après une petite demi-heure, cette femme m’a demandé de lui faire l’amour. Bien entendu, j’ai refusé. Elle s’est déshabillée et toute nue, elle se trémoussait devant moi. Je suis resté de marbre et je suis parti sur le champ !
 – Bien ! et alors ?
 – Et alors ! rien ! Je suis rentré chez moi en courant mais j’ai quand même pêché puisque j’ai regardé cette femme toute nue !!!
Alors le curé confesseur lui dit :
– Comme pénitence, tu vas boire 20 litres d’eau par jour pendant une semaine !
– Quoi ??? 20 litres d’eau par jour ?
– Eh oui ! C’est la dose quotidienne qu’on donne à un âne !!!!!

 

Pour les ânes ?

 

 

Définitions

Être au bout du rouleau :
Situation très peu confortable, surtout quand on est aux toilettes.

Facebook :
Le seul endroit où tu parles à un mur sans être ridicule.

Oui- Oui :
Fils illégitime de Sissi.

GPS :
Seule femme que les hommes écoutent pour trouver leur chemin.


Autobus :
Véhicule qui roule deux fois plus vite quand on court après que quand on est assis dedans.


Taser :
Instrument utilisé afin de mieux faire passer le courant entre la police et la jeunesse.

 

Nous avons commencé avec l’école, la vidéo de ce jour finira sur le même sujet…..

Très étonnant pour nous n’est-ce pas lecteur ?

 

Gene

 

Le SAL de PILI

 

 

 

 

Il semblerai lecteur, que là, nous soyons arrivés au bout du bout de mes stocks concernant le club pour l’année 2018-2019.
A moins qu’une des croixpinettes m’envoie quelques photos de ses travaux de l’été, il se pourrait bien que tu ais là le derniers article de chez Tchatche et Petits Points.

Mais pour la fin d’année tu as quand même du lourd avec 5 brodeuses qui ont pris beaucoup de plaisir à travailler sur le SAL offert par Pili.

Elles sont toutes à jour et vont pouvoir finir si nécessaire chacun de leurs ouvrages avec la frise qui leur a été proposée cette semaine par la créatrice.

Voici donc le petit groupe que j’ai mis en boite.

« Vous êtes prêtes les filles ? On souri pour la photo ?  »

 

 

« Ça y est ? Tu as fini Gene ? On a mal aux bras …. »

« Mais oui, j’en ai même fait 4 pendant que vous rigoliez ! »

 

De gauche à droite :

Lucie puis Bénédicte, Fanchon, Andrée (qui a multiplié le travail par deux avec un ouvrage pour chacune de ses filles) et toute à droite Marie-Françoise dite Mariège.

 

De plus près pour mieux admirer le travail de chacune et les couleurs très différentes d’un ouvrage à l’autre.

 

Bénédicte

 

 

 

 

Marie-Françoise

 

 

 

 

Fanchon

 

 

 

 

Andrée 1

 

 

 

 

Andrée 2

 

 

 

 

Lucie

 

 

 

 

Pour celles ou ceux qui n’auraient pas suivi la chose, un clic là :

Le SAL de Pili

pour en avoir l’historique et les grilles d’un bout à l’autre il me semble, jusqu’à la très jolie frise, dernier envoi du 5 juillet.

Celles qui ont brodé sur les torchons ont terminé leur SAL, elle restera à faire pour les autres qui auront aussi à réfléchir pour la présentation finale de leurs ouvrages.

Nous verrons peut être tout ça à la rentrée lecteur.

Je serai absente à la dernière réunion du club mardi prochain. S’il y avait de quoi à photographier encore, je pense qu’une ou l’autre des croixpinettes ne manquera pas de mettre le ou les ouvrages en boite pour m’en envoyer les clichés.

 

Il va encore faire chaud aujourd’hui lecteur, un dernier petit coup de ventilo pour la journée ?  😛

 

 

 

 

Gene