La madeleine de Jeannette

 

 

 

Tu  sais maintenant lecteur que nos rendez-vous au club ont repris depuis quelques mardi. Ils sont toujours l’occasion de nos petits 4 h autour d’un bon gateau, une tasse de café ou de thé, ou de tisane à la main.

Hier, ce fut Jeannette, une « petite nouvelle » de plus de 70 printemps …. qui nous a amené cette délicieuse madeleine dont je lui ai demandé la recette en prévision de la partager ici.

Cette patisserie légère, légère, moelleuse à souhait a en plus la particularité d’être sans gluten pour ravir celles et ceux qui auraient des problème à ce sujet.

Voici donc la merveille.

 

La madeleine de Jeannette

Ingrédients

6 oeufs

200 g de sucre

100 g de farine de RIZ

1 pincée de sel

Préchauffer le four th. 240°

Beurrer un moule en couronne et le poudrer avec une petite partie du sucre.

Séparer les jaunes des blancs

Mélanger les jaunes avec le sucre restant jusqu’au blanchiment.

Monter les blancs en neige très ferme avec une pincée de sel.

Mélanger délicatement les blancs aux jaunes.

Ajouter là ce mélange la farine TAMISÉE

Ramener la température du four à 180° (chaleur tournante si possible)

Verser la préparation dans le moule en enfourner pour 25 minute environ (suivant les fours)

C’est tout !

C’est donc la farine de riz qui est l’astuce première de cette recette. Elle lui donne ce moelleux incomparable. Mais si tu n’en disposes pas dans tes placards lecteur, tu peux utiliser de la farine ordinaire dont tu remplaceras une partie par de la Maïzena.

 Jeannette a beaucoup insisté sur l’ordre des préparations comme sur le préchauffage du four.

Personnellement, un zeste de citron en plus pour la parfumer me paraîtrait bien aussi.

Jeannette nous a raconté avoir « extorqué » cette recette il y a longtemps après beaucoup d’insistance, à un boulanger proche de son village qui a fermé depuis, et dont cette recette était le simple fleuron de sa boutique les dimanches de fêtes.

 

A l’ancien lavoir de Sigean

 

 

 

 

 

Le célèbre club de Sigean avait lancé une invitation à l’occasion des journées du patrimoine de ce week-end : visiter le lavoir de la ville et admirer en même temps le linge de nos grands-mères, ce qu’elles utilisaient pour faire la lessive et bien entendu les broderies réalisées par le club sur ce sujet.

Nous le savions avant d’arriver, mais nous te le confirmons lecteur, Marie-Françoise et moi n’avons pas été déçues, quel régal d’admirer tout ce qui était exposé .

Mais avec en plus,  cerise sur le gateau,  le bonheur de retrouver une partie du club de Toulouges (66)  avec sa présidente Fabienne, ainsi que Michelle, la présidente du club  Papot’Croix .

Je n’avais pas oublié mon appareil photos, et je t’en livre ci-dessous les images que j’ai ramené. Prises en fin de soirée, elles sont un peu plus sombres que prévu….Je les ai laissé en assez grand format lecteur, pour que tu puisses en admirer certains détails si tu le souhaites avec un clic droit de ta souris.

 

Commençons par les organisatrices et quelques une des brodeuses présentes à ce moment là.

 

 

 

 

Et puis passons aux choses sérieuses …..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour terminer notre petit groupe de brodeuses aux pieds du lavoir :

 

 

 

Avec en plus pour te faire saliver quelques photos du repas partagé dans un restaurant original aux assiettes … bien garnies !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous ne sommes pas sorties avec la faim de table, tu peux me croire lecteur !

 

Merci à Michelle et Annie, au club de Sigean pour avoir eu l’idée d’organiser cette exposition et pour leur accueil souriant.
Et puis merci à Fabienne et ses croixpinettes pour nous avoir permis d’embellir encore cette journée en partageant ces bons  moments avec elles.