Notre moulin de Pexiora a retrouvé ses ailes

 

 

 

 

Les collines du Lauragais furent hérissées de nombreux moulins qui connaissaient une activité considérable jusqu’au début du XXe siècle. Le meunier était d’ailleurs un personnage prestigieux de la vie locale. En effet, les moulins jouaient un rôle essentiel dans la vie sociale et économique du Lauragais. Les farines de blé et, dans une moindre mesure, de maïs étaient prépondérantes dans la nourriture quotidienne. Le pain, le millas pour ne citer qu’eux en étaient des éléments centraux.

D’un moulin à l’autre, les meuniers, parfois à l’aide de longues vues, observaient les actions de leurs homologues sur les toiles tendues ou repliées sur les ailes, ce qui constituait de précieuses indications sur l’évolution des vents parfois si capricieux qui, d’alliés et de force motrice, pouvaient devenir ennemis et source de dégradations sur l’outil de travail. La vigilance du meunier était constante, l’inquiétude de tous les instants…

 

Pexiora a la chance d’avoir encore les traces  importantes de ces 3 derniers moulins farinier à vent, dont le dernier fonctionna jusqu’en 1925.

Si tu as pris le temps de te promener dans notre petite commune  lecteur, lors de nos manifestations, tu as peut être vu les deux qui sont en bon état, propriété de la commune.

Le troisième est privé, et malheureusement à l’abandon.

La commune a hérité des deux les plus proches, légués par leur dernière propriétaire, fille du dernier meunier, célibataire et sans héritier.
Voici dans quel état ils étaient à ce moment là.

 

 

J’ai par chance retrouvé cette vieille photo dans un album de mes parents, et ce doit être un cliché pris par mon papa.

Comme tu peux le voir, le plus ancien dont la date de construction est évaluée fin XVI ème siècle, avait perdu totalement sa toiture, et les ailes du second n’avaient pas belle mine.

 

Lancée par la mairie, une première restauration en 1984 a “chapeauté” celui dont il ne restait que le fût, et remis en état toiture et machinerie, celui qui est au premier plan dont la construction date de 1869.
Et les travaux s’arrêtèrent là pendant plusieurs année.

 

 

En 2016, une association a vu le jour, rassemblant les amoureux du patrimoine de notre village, dans le but de redonner ses ailes au moulin le plus récent qui disposait encore du mécanisme nécessaire à leur implantation.

Toute l’équipe bureau et adhérents, soutenue par les bénévoles s’est mise au travail pour alimenter une fond nécessaire au redémarrage du projet. Des manifestations locales, lotos, repas champêtres, visites guidées ont permis de créer un pécule grossi par les cotisations annuelles et la générosité de quelques donateurs. Cependant la mise de font de base se devait d’être conséquente. Cela  a pris du temps pour la rassembler. Mais enfin, avec les aides complémentaires de la Mairie, de la région Occitanie, le budget fut bouclè, l’entreprise retenue et voila que cette semaine, notre beau moulin a reçu sa parure.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un travail de haute précision pour cette entreprise d’un village voisin, dont c’était la première réalisation de ce type et qui en appellera surement d’autres.

 

Le voici notre beau moulin paré de ses 4 grandes ailes, avec encore quelques traces d’échafaudages qui ont dû disparaitre depuis la prise de ces photos courant semaine dernière.

 

 

Il va ainsi rejoindre la longue liste des moulins locaux restaurés et souvent visitables dans la région. Ils étaient plus d’une  trentaine au XVIIIè siècle autour de Castelnaudary a subir les assauts tempétueux de nos vents locaux. Il en reste un peu plus d’une douzaine actuellement qui sont restaurés dont l’un des plus célèbre est le seul conservé à Castelnaudary.

 

Tu pourras si tu les souhaites, voir lecteur un reportage passé sur TF1 fin 2020, consacré à nos moulins locaux : Les moulins du Lauragais

 

Cette page te rappellera surement l’histoire de ce brave Maître Cornille, ‘’vivant dans la farine depuis soixante ans et enragé pour son état….. Puis, un matin, Maître Cornille mourut, et les ailes de notre dernier moulin cessèrent de virer, pour toujours cette fois…. Cornille mort, personne ne prit sa suite. Que voulez-vous, monsieur !… tout a une fin en ce monde, et il faut croire que le temps des moulins à vent était passé comme celui des coches sur le Rhône’’ (Lettres de mon moulin, d’Alphonse Daudet).

 

 

 

Gene

 

31 comments

  1. Roseline dit :

    Un beau patrimoine restauré, ne jamais oublier ni abandonner toutes ces constructions

  2. Didine dit :

    Quelle belle histoire que çette restauration.
    Encore quelques années et peut être y ferez vous de la farine.
    Belle journée.

  3. quaquie dit :

    Je trouve génial que l’on se préoccupe de garder ainsi des traces de ce qui fût une tranche de vie locale et qui fait partie de notre patrimoine.
    C’est important pour ceux qui ont connu, au moins par leurs parents cette façon de vivre, c’est important pour les nouvelles générations qui ont du mal à imaginer qu’on ait pu vivre sans machine à laver, sans télé, sans ordi et sans portable.
    Merci Gene pour ce bel article

  4. bernadette dit :

    une OLA à Pexiora qui a restauré son moulin, ah si ces ailes pouvaient donner des idées à d’autres….

  5. vava dit :

    J’espère avoir l’occasion de le découvrir en vrai ! Croisons les doigts
    Vava

  6. Christine CEZARD dit :

    Beau reportage, merci

  7. AHHH quelle joie d’apprendre que les moulins de Pexiora ont retrouvé leurs ailes pour voler à nouveau et témoigner l’histoire passée, à travers le présent et le futur !! Lors des nombreux salons à Pexiora j’ai eu la chance d’admirer le moulin de Castelnaudary et plus tard ceux de Pexiora: petits bijoux qui ornent la beauté déjà grande de cette région et grands anges qui gardent affectueusement leurs habitants. Je suis ému, vraiment ému par cette merveilleuse nouvelle, un témoignage que, malgré les problèmes et les pandémies, la vie continue avec beaucoup de force et d’espoir …
    Mille compliments. Renato

  8. DUCROS odette dit :

    c’est magnifique. Félicitations à tous les participants à cette restauration. Bonne journée à vous

  9. Fanchon dit :

    Super ton article et heureuse que ces moulins aient retrouvé leur lustre d antan !merci à tous ceux qui participent à ce renouveau ! Dans ma capitale lauragaise nous avons aussi la chance de posséder et d admirer un moulin identique en état !
    1 Poutou
    Fanchon

  10. Andrée Huillet dit :

    Quelle belle réussite ! Ils sont magnifiques. Merci à tous les passionnés qui ont su préserver ce patrimoine, même petit, même modeste mais tellement important dans nos villages, un témoignage émouvant de nos racines que nous serons fiers de transmettre aux générations futures. Merci Gene pour ces photos et ce reportage remarquables

  11. France mc dit :

    Merci de nous conter ces bons moments et restauration de vos moulins qui font la fierté de votre village et de ses habitants.
    Le patrimoine n’est pas perdu, grâce à la bonne volonté des bénévoles.
    Belle journée.

  12. Ghislaine37 dit :

    Bonjour Gene
    Superbe restauration de ces deux moulins. C’est encore mieux avec ses ailes. C’est sur, il fera la fierté du village et les gens viendront les visiter. Merci de ce beau reportage, sur les moulins de ta région. Bon Mardi nuageux et doux. Gros bisous.

  13. memie yoyo dit :

    belle restauration !!!

  14. Isabelle T. dit :

    Jolie renaissance ! Merci pour cet intéressant reportage. C’est si important de garder ce lien avec notre passé, de ne pas oublier ceux qui nous ont précédés

  15. Tarare Michèle dit :

    Bonjour
    J’adore les moulins ils réunissent 3 éléments
    Soit l’eau, soit le vent, et la terre (avec les céréales)

  16. pecelette32 dit :

    C’est une belle aventure qui a redonné vie à ce beau moulin, tout est possible lorsqu’on est motivé, il faut savoir préserver notre passé, bel article, bisous Gene.

  17. Arlette Weewauters dit :

    Une belle histoire

  18. D@nys65 dit :

    joli reportage sur ce beau moulin. bonne journée

  19. Domenja dit :

    Merci pour ce bel article. Merci à toutes les personnes qui ont oeuvré pour cette magnifique restauration.

  20. BRIGITTE M. dit :

    Merci beucoup pour ce reportage. Nous, nous connaissons le moulin de Villeneuve Minervois (en activité). La prochaine fois que nous passerons par Pexiora, nous ne manquerons pas d’aller admirer votre beau moulin avec ses ailes toutes neuves.

    “Quand le vent du changement se lève, les uns construisent des murs, les autres des moulins à vent”

    Amicalement.

  21. M-Cécile dit :

    Merci Gene pour cet article, beaucoup plus documenté que celui de la Dépêche lu ce matin. Aurons nous un jour le plaisir d’avoir de la farine du moulin de Pexiora?

  22. Fa Bienne dit :

    Belle action patrimoniale!! J’aurai le plaisir d’aller le voir en vrai quand les temps le permettront, et que le vent soufflera..;biz

  23. Mimi dit :

    C’est une très bonne nouvelle. Il a fière allure ce moulin. Je trouve qu’il faut protéger ce que les générations précédentes ont construit. Cela donne une âme au village.

  24. Chez Mamicoco dit :

    Bravo pour cette restauration , j’espere que l’on pourra aller le voir bientot ????
    Bisous

  25. Marie Louise dit :

    Bravo ! Un soin apporté à ce « Petit patrimoine «  qui fait du bien au cœur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.