Le Berawecke (ou Hutzelbrot)

G-teaux-et-patisserie-copie-1

 

       Si tu es nouveau sur ce blog lecteur, tu ne sais peut être pas que Domi et moi, que tu lis régulièrement ici même, nous ne sommes que les rédactrices de pages qui ne nous appartiennent pas. Je veux dire par là, que ce blog n’est pas personnel, mais il représente notre association  : La Passion au Bout des Doigts. Tu n’y verras donc jamais ou presque, d’articles nous concernant personnellement. Pourtant aujourd’hui, je vais faire une exception à cette règle en te donnant une recette qui est une de mes petites madeleines de Proust.

       Ce gâteau au nom imprononçable pour nous gens du sud de la Loire, reste lié à un beau souvenir d’enfance. Je revois toujours ce grand paquet arrivé par la poste avant Noël, en provenance de Baden-Baden où des amis de mes parents vivaient à ce moment là. Nous avions ouvert avec précaution l’objet si bien emballé pour découvrir un énorme gâteau dont le parfum a instantanément marqué ma mémoire.  Il était de forme longue, un peu plus plat qu’un cake et recouvert d’un léger glaçage blanc.

       A la fin du repas, nous en avons coupé une première tranche pour chacun, puis une seconde !!! Quel délice ! Aucun problème de conservation chez nous pour ce gâteau traditionnel sensé se conserver durant tout le temps des fêtes de fin d’année en Alsace et en Allemagne.

Depuis je n’ai plus eu l’occasion de regoûter à cette pâtisserie, mais j’ai pu m’en procurer la recette authentiquement familiale auprès de la fille de ces amis tout récemment .

Donc pour une fois lecteur, tu n’auras pas une recette vérifiée par moi-même ou quelques croixpinettes du club. Mais je te certifie les bonnes proportions de la recette et le résultat que tu obtiendras si tu veux bien t’en donner la peine.

Je te livre la recette telle que je l’ai reçue sans en changer une virgule, mes amis ayant eu la patience de me la traduire de l’allemand, car son cheminement fut long jusqu’ici !

Merci Sophie pour tes recherches.

La photo n’est pas de moi, mais elle te donne le gâteau tel qu’il est resté dans mon souvenir. 

 

 Berawecke (ou Hutzelbrot)

 

 

Hutzelbrot.gif

Pour 3 gâteaux :

Fruits séchés:

400 g de poires séchées, 100 g de quetsches séchées, 150 g de figues séchées, 150 g d’abricots séchés, 150 g de tranches de pommes séchées (ou à défaut de dattes), 150 g de raisins de Corinthe, 100 g d’amandes, 100g de noix, 100 g de noisettes, 100 g d’écorces d’orange et de citron confites, (avec 1l de schnapps de Quetsch ou sans alcool)

Épices :
20 g de cannelle en poudre, 10 g d’anis en poudre, 5 g de clou de girofle en poudre.

Pâte :
250 g de farine, 10 g de levure, 1 dl de lait tiède, 1 œuf, 30 g de sucre, 80 g de beurre.

Dorure :
1 jaune d’œuf, 1 c. à soupe de crème fraîche.
Décoration a volonté: cerises bigarreaux confites, angélique, amandes entières, cerneaux de noix

Faites tremper les poires dans de l’eau tiède pendant 15 minutes. Puis égouttez-les, coupez-les en lanières ainsi que les autres fruits. Ajoutez l’eau de vie de quetsche et laissez macérer pendant quelques heures, au mieux une nuit. Hachez grossièrement les noix, les amandes et les noisettes. Coupez en petits dés les écorces d’orange et de citron confites.
Puis préparez la pâte : disposez la farine en fontaine, émiettez la levure dans ce creux, ajoutez le lait tiédi à 35°C, l’œuf, le sucre et le beurre fondu. Mélangez petit à petit jusqu’à ce que la pâte soit homogène. Roulez-la en boule, couvrez d’un linge et laissez lever pendant 1 heure.

Mélangez tous les fruits imprégnés d’eau de vie.(ou sans ) Ajoutez amandes, noix et noisettes ainsi que les écorces d’orange et de citron confites. Intégrez la pâte à tous ces ingrédients de manière à obtenir un mélange homogène. Formez avec vos mains mouillées 3 pains ovales et légèrement aplatis. Disposez-les sur une plaque beurrée. Décorez avec les amandes et les noix entières, ainsi qu’avec les cerises et l’angélique confites. A l’aide d’un pinceau, étalez sur ces gâteaux le jaune d’œuf délayé avec la crème. Puis faites-les cuire pendant 35 à 40 minutes à un four moyen 180°C (thermostat 6); Laissez refroidir avant de déguster.

Il existe diverses recettes de “Berawecke”. Le Berawecke se conserve pendant plusieurs mois, enveloppé de papier argent et entreposé au frais ou dans une boite en fer blanc. Il est même plus apprécié lorsqu’il commence à sécher : on peut alors en couper des tranches extrêmement fines.

Maison gourmande

 

Geneviève

 

16 comments

  1. ♥ dom ♥ dit :

    Passage rapide, suite au décès d’un ami.
    Bon mercredi.
    Bisoux

  2. vanille09 dit :

    merci pour cette recette et surtout merci pour ce blog ou je viens toujours avec grand plaisir meme si je ne laisse pas tout le temps des coms
    bises

  3. mamydoux dit :

    Merci pour cette recette traditionnelle. Il faut absolument que je l’essaie avant noël… si j’ai le temps… en tout cas tu auras droit à la photo dès que c’est fait !

  4. CLM dit :

    Ce gâteau est à tomber !! J’en ai rapporté du marché de Strasbourg et regrette de ne pas l’avoir pris la taille au-dessus ! C’est sûr, je vais réaliser ta recette car je suis très gourmande !
    Merci pour ce partage de souvenir !!
    Excellente journée

  5. Isadarena dit :

    Merci pour cette recette, Gene : elle semble très appétissante.
    Très belle journée à vous …ici, c’est la tempête mais avec des températures très douces!!
    Isabelle

  6. Jemlesiles dit :

    Merci pou cette recette ! ce gâteau à l’air trooop bon !
    douce journéer

  7. mariejo47 dit :

    Hahaaaaa !!! les souvenirs d’enfance, les odeurs, ce que l’on a aimé, super d’avoir pu retrouver cette recette. Et toujours un grand merci pour ces articles. Bonne journée ! bises

  8. Jeanine34 dit :

    Merci pour cette recette, elle ne doit pas être mal avec le foie gras. A essayer
    Bises
    Jeanine

  9. joele dit :

    Je connais ce gateau qui est delicieux !!
    Merci pour la recette et bises++

  10. Pili dit :

    Oh la la!!! ça doit être trop bon!!!
    Je l’imagine un peu comme un pain d’époices aux noix et aux fruits secs…. tu vois je le déguste déjà en pensée!!!!

  11. sylvie de pexiora dit :

    Qu’elle bonne idée les filles de donner cette recette.
    Alors la, il faut se munir de la liste et d’un panier bien solide pour l’achat de tous les ingrédients!!!
    Cela me parait très léger….mais cela doit être drôlement bon.
    Je pense bien l’essayer dès que possible.
    Bisou, bisous à tout l’équipe et aux autres aussi.

  12. Mariiège dit :

    Quelle tentatrice tu fais Geneviève ! Tu sais nous mettre l’eau à la bouche, et une telle recette pour les fêtes, c’est le haut de gamme de la gourmandise ! A essayer et faire vibrer toutes nos papilles ! Merci et Bisous
    Marie-Françoise

  13. fabienne dit :

    Formidable! Je donne immédiatement cette recette à mes meilleures copines qui ont le temps de cuisiner!!! biz

  14. vanille11 dit :

    Ca doit etre bon ….je ne connaissais pas…je vais garder cette recette pour la faire très bientot
    Bises vanille11

  15. Jeanine34 dit :

    Bonjour,
    Merci pour cette recette, je l’ai fait, c’ est vraiment un régal, sur 4 pains, 1 est déjà parti mais avec le foie gras de demain, ça ne devrait pas être mal.
    Bon Noël à tous
    Jeanine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.